Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | February 8, 2023















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Diana & Charlie

12 décembre 2022 |
SERIE
Diana & Charlie
ALBUM
Diana & Charlie
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
20.99 €
DATE DE SORTIE
24/08/2022
EAN
2016291206
Achat :

Diana et Charlie CaseDiana et Charlie sont les deux meilleur.e.s ami.e.s du monde. Les deux s’apprécient, partagent, discutent et se soutiennent au quotidien. Et heureusement, car la vie adolescente, déjà complexe pour un individu cisgenre, se révèle souvent beaucoup plus laborieuse pour quelqu’un qui se sent comme non-binaire et asexuel (Charlie) et comme une femme dans un corps d’homme (Diana). Leur quotidien n’est pas évident, car il faut arriver à se connaître, s’aimer, s’accepter tel qu’on est, à le faire accepter aux autres, notamment à ses proches, tout en parvenant à vivre une vie normale.

Inédit en France jusqu’à aujourd’hui, le travail du suédois Elias Ericson est enthousiasmant à plus d’un titre. Dans son livre, il parvient à écrire une histoire tout ce qu’il y a de plus réaliste avec des personnages qui se trouvent dans la sphère LGBTQIA+ sans se faire le porte-parole d’une communauté. Et c’est justement en cela que son récit se révèle parfaitement pertinent et s’adresse à tout un chacun, sans le prendre de haut et sans paraître déjà vu. La transidentité de ses personnages fait partie d’eux, n’est pas superficielle. Leur mal-être adolescent ressemble pour beaucoup à celui de tout un chacun et trouvent les mêmes échappatoires : l’alcool, la drogue, les fêtes diverses aux moindres temps libres afin de combler les vides existentiels et couper court aux réflexions qui seraient douloureuses. Le rejet de la famille et de la société n’aide assurément pas ces deux individus en proie à l’automutilation, aux sentiments exacerbés, à la dépression, mais aussi en quête d’amour et d’amitié alors qu’ils sont au plus bas et qu’ils arrivent à peine à tenir au quotidien.

Ce récit de plus de 200 pages au trait vibrant, griffonné et porteur d’émotions fortes prend volontairement place juste avant que la Suède arrête la stérilisation systématique des personnes transgenres (en 2012, 2016 en France) et bien avant que l’OMS cesse de considérer les personnes transgenres comme atteintes de maladie mentale (2019). Événements majeurs particulièrement récents, c’est dire si les riches et complexes questions sur l’identité de genre n’en sont qu’à leurs prémices et si cette bande dessinée apporte un témoignage constructif pour faire avancer les mentalités.

Diana et Charlie Planche

Publiez un commentaire