Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 8, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Fullmetal Knights Chevalion #1

26 mai 2016 |
SERIE
Fullmetal Knights Chevalion
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
7.95 €
DATE DE SORTIE
26/05/2016
EAN
2369741325
Achat :

Les Fullmetal Knights Chevalion ont sauvé le monde, menacé par des extraterrestres conquérants. Désormais, ces cinq super-héros ont retrouvé une vie normale. Enfin, presque : Red, leur chef, ne trouve pas le chemin vers la réinsertion sociale ! Chômeur, vagabond et coincé dans son armure, il tente de se rendre utile au quotidien, mais ce justicier malhabile n’arrive qu’à troubler l’ordre public.

fullmetal-knights-chevalion-1-extraitDifficile de ne pas penser à One-Punch Man, autre récit d’un super-héros à la ramasse. Pour autant, le traitement de Chevalion n’a pas grand chose à voir avec celui du manga de ONE et Yusuke Murata. Dessin vieillot, colorisation à l’ancienne et parodie de héros sentaï classiques façon Kamen Rider (ou Power Rangers, pour citer une référence plus connue sous nos latitudes) : Sawako Arashida donne un goût de passé à sa série, en cohérence avec la ringardise totale du héros. L’idée fonctionne. On se prend d’affection pour le pathétique Red, un personnage aussi drôle (malgré lui) qu’empreint de mélancolie. En dépression après son heure de gloire, que lui reste-t-il ? Tel un sportif de haut niveau à la retraite, quel sens peut-il trouver à sa seconde vie ? Un propos pas si idiot ! Et fondamentalement universel, après tout : qui ne traverse pas de crise existentielle ?

Malheureusement, la lassitude s’invite. Sans vraiment se renouveler, quasiment tous les gags tournent autour d’un Red en pleine lose, allant de petits boulots en actes héroïques maladroits, tandis que ses anciens collègues l’observent d’un œil bienveillant et triste à la fois, comme ils regarderaient un ami autiste. En fil rouge, une question : pourra-t-il sortir de cet état ? Si de chouettes séquences d’action dynamisent l’ensemble, elles s’avèrent plutôt confuses, impliquant des héros dont les armures se ressemblent comme deux gouttes d’eau, couleur mise à part – forcément, en noir et blanc, cela fonctionne moins bien. Un premier tome (sur quatre) attachant mais anecdotique.

KOUTETSU KISHI CHEVALION © 2012 SAWAKO ARASHIDA / KADOKAWA CORPORATION ENTERBRAIN

fullmetal-knights-chevalion-1-planche

Publiez un commentaire