Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 1, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Spawn Renaissance #1

27 mai 2016 |
SERIE
Spawn Renaissance
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
15.95 €
DATE DE SORTIE
02/03/2016
EAN
2756077062
Achat :

spawn_renaissance_imagePour ceux qui ne seraient pas très à jour sur Spawn, ancestrale série créée en 1992 par Todd McFarlane, Al Simmons, le héros original dissimulé sous le masque du justicier revenu des enfers, a cédé sa place en 2009 à Jim Downing. Un remplacement qu’on imaginait définitif après le suicide de Simmons, mais dans le monde des super-héros et dans l’univers de Spawn en particulier, le repos éternel est une notion toute relative. Car revoilà Simmons, rappelé depuis l’au-delà par Dieu lui-même, sous les traits d’un chien, pour reprendre du service et lui servir de bras armé dans une guerre entre anges et démons.

Reboot censé offrir aux nouveaux lecteurs une porte d’entrée dans une saga devenue tentaculaire en plus de vingt ans de parution, ce Renaissance fait le boulot. En tout cas pour ce qui est de replanter le décor de Spawn, respectable institution des comics qui s’est toujours distinguée davantage par son style graphique musculeux et dynamique – la patte McFarlane –, et son ambiance dark et violente, que pour sa profondeur dramatique (même si la série a eu à ses débuts, de beaux moments avec la participation de Neil Gaiman notamment). Jonboy Meyers au dessin suit sans démériter le cahier des charges : musculeux, dynamique, dark, violent. Pas de surprise. Le principe d’un reboot est en revanche d’apporter, normalement, un peu de fraîcheur et on ne peut pas dire que Paul Jenkins au scénario réinvente quoi que ce soit de Spawn. Le conflit entre anges et démons, vu mille fois ailleurs, sert de prétexte flemmard à des empoignades sans âme. Si c’était pour lui infliger ça, Al Simmons aurait tout aussi bien pu être laissé dans les limbes où il avait élu domicile.

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

Publiez un commentaire