Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | January 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Gewalt #1-2

18 décembre 2013 |
SERIE
Gewalt
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
7.50 €
DATE DE SORTIE
04/12/2013
EAN
2818925460
Achat :

Série en trois volumes, terminée au Japon.

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Est-ce facile de se fondre dans la masse, d’avoir les goûts du plus grand nombre ? Ruito Genba est ainsi un banal lycéen. Pas de super-pouvoir, pas de secret terrifiant, c’est un être réellement normal, sans aspérité. Jusqu’au jour où, victime d’une agression humiliante, il décide d’aller voir de l’autre côté du miroir, et de briser les chaînes entravant une personnalité de plus en plus consensuelle. Et pour cela, il va devenir un voyou, un vrai !

gewalt_image1Gewalt commence comme un shonen de baston assez classique pour s’orienter vers un propos bien plus réaliste et cruel. Ruito n’a aucun talent particulier, hormis sa volonté de s’affirmer, d’oser simplement lever la voix et de dire : « je ne suis pas d’accord ». Non, il n’apprendra pas des nouvelles techniques de combats contre des boss de fin de niveau toujours plus puissants, mais devra composer avec les conséquences sociales de ses choix. Car on ne fait pas voyou toute sa vie, le geek que l’on martyrise au lycée peut être votre patron dix ans plus tard ! Un « voyou au grand coeur » contre 10 gangsters expérimentés, cela ne peut pas marcher comme dans un manga, cela finit forcément mal. Bref : vous voulez être différent, préparez-vous à en payer le prix !

Attention, Gewalt n’est pas qu’un manga cynique ou simplement cartésien. Il propose même son lot de scènes d’action fun et bien mises en scènes, cachant sous sa forme musclée un fond sans concessions sur une jeune génération nippone formatée. Celle-ci étant convaincue que, finalement, le monde n’est pas injuste, et qu’il faut s’y adapter… Quitte à fermer sa gueule ! Peut-on appliquer ce constat à toute l’éducation nationale de l’archipel ? Difficile à dire pour un rédacteur vivant en France… Mais Gewalt propose, en à peine trois volumes, le récit éclair d’un électron libre qui prouve qu’avec de la volonté, on peut essayer de faire bouger les choses… Quelles qu’en soient les conséquences !

Kara

gewalt_image2

 

Publiez un commentaire