Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 21, 2024















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

GILT – La Guilde des temporalistes indépendantes

4 juillet 2024 |
SERIE
GILT - La Guilde des temporalistes indépendantes
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
16.50 €
DATE DE SORTIE
28/06/2023
EAN
2413077537
Achat :

Qui a vu la série Disney+ Only Murders in the Building sait combien les beaux immeubles classes de l’Upper West Side newyorkais peuvent être propices au mystère et à la fantaisie. Celui dans lequel s’introduit Trista au début de GILT pour interviewer Hildy Winters, figure de l’underground dans les 70’s, ne déroge pas à la règle. Il est carrément construit sur un vortex qui autorise les voyages dans le temps : en ouvrant son placard, Hildy peut se rendre dans le passé et elle ne s’en prive pas pour tenter d’empêcher son mariage avec celui qui allait gâcher ses jeunes années, époux volage et gourou minable.

gilt_imageVoilà pour le point de départ, pas trop compliqué. C’est ensuite que les choses se gâtent. On aurait adoré se poiler à la lecture de cette screwball comedy pleine de bons mots et de situations cocasses, servie par le chouette trait cartoon du Belge Mauricet (Une bien belle nuance de rouge). La scénariste Alisa Kwitney a une belle carte de visite : vétéran de l’éditeur Vertigo, elle a été l’une des proches collaboratrices d’une des figures les plus respectées du milieu, Karen Berger qui signe d’ailleurs la préface. Et on ne pouvait que saluer une tentative de proposer, une fois n’est pas coutume dans une industrie comics si sérieuse, une aventure toute en légèreté.

Problème, GILT nous a perdus très très vite dans cette sitcom inconséquente, inutilement compliquée par les allers-retours temporels, multipliant les personnages esquissés à la va-vite et plombée par des dialogues taillés pour des comédiens malheureusement pas là pour les faire sonner. GILT promettait un Sex and the City en BD, et à la place, ne vaut pas mieux qu’un And Just like That…, la suite poussive des pérégrinations de Carrie Bradshaw diffusée en 2021 par HBO.

Traduction : Anne Capuron

Publiez un commentaire