Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

3 Comments

Heavy Metal

27 mai 2013 |
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
17.25 €
DATE DE SORTIE
07/05/2013
EAN
2070696766
Achat :

Quand le dessinateur de Raiju, Raiden et Hécate & Belzébuth, ainsi que de nombreux épisodes des Autres Gens, se lance seul dans un récit autour de Jeanne d’Arc, il faut s’attendre à être surpris. Avec son titre rock’n’roll, Heavy Metal n’est pas une surprise, c’est une véritable petite bombe ! Loïc Sécheresse y dresse le portrait d’Étienne de Vignolles dit La Hire, compagnon d’armes de la pucelle d’Orléans, transi d’un amour irrépressible et mystique pour cette gamine en armure, qui ne fait que le repousser. Pour se défouler, il guerroie, fornique, pille et viole donc à tout va, gardant pourtant dans son coeur (et son esprit surchauffé) l’espoir de séduire – puis de venger – Jeanne l’insaisissable.

heavy_metal_image1Vous l’aurez compris, cet album n’a d’historique que le décor et la trame principale. On est bien là dans l’interprétation d’un personnage complexe de la Guerre de Cent Ans, les détours et libertés avec la grande Histoire étant nombreux. Avec son dessin ultra-lâché comme bouillonnant d’une énergie qui peine à être maîtrisée, Loïc Sécheresse offre un feu d’artifice de couleurs et de mouvement, de répliques bien senties et de moments de bravoure ou de honte suprême, proprement jouissif. À la fois irritant et touchant, son La Hire en cotte de mailles est une cocotte-minute prête à exploser, une tronçonneuse sanguinaire et sexuelle faite « pour trancher du Rosbif, pas pour cuire des frites », selon ses propres mots lors d’un final mémorable au Mont Saint-Michel. Un personnage extraordinaire pour une bande dessinée vraiment pas ordinaire.

heavy_metal_image2

 

Commentaires

  1. Christian

    Pas vraiment drôle, ni vraiment intéressant, et le dessin est franchement baclé pour un album de ce prix. Décevant.

Publiez un commentaire