Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Highlands #1 ***

11 septembre 2012 |

highlands_couvpicto-critique-V3-3Par Philippe Aymond. Dargaud, 13,99€, le 24 août 2012.

Hautes-Terres d’Ecosse, 1743. Un beau brun ténébreux revient d’Italie où il s’est livré aux joies de la peinture auprès d’un grand maître, et à celles de l’amour auprès d’une Napolitaine.

highlands_1

Il s’installe dans un château (sans fantôme) sur les rives d’un loch (sans monstre), au service d’un chef de clan sympathique et de sa jeune fille en fleur. Mais cette situation est trop idyllique pour perdurer. Dans ce pays lié à l’Angleterre depuis l’Acte d’Union deux générations plus tôt, les sentiments, comme les vies, seront chamboulés comme un jeu de quilles par ceux qui veulent rallier le duc de Plaxton à leur cause. La domination britannique contraint les rebelles à la discrétion…

La lecture du Highlands, oeuvre du dessinateur de Lady S. (une série scénarisée par Jean Van Hamme) est un plaisir pour les yeux. Les couleurs sont agréables, la lumière rend les objets presque palpables. L’album sent bon le gazon mouillé. Nous sommes en Ecosse, pas de doute : il pleut beaucoup et le paysage est délavé.

Le preux héros bellâtre n’est pas trop tête à claques, et les personnages secondaires évitent l’écueil de la caricature. Ici, pas de morts à la pelletée, sans toutefois que l’on imagine les personnages immortels. L’album réussit donc le pari d’une aventure historique. Un second tome conclura le récit des (més)aventures de Joseph Callander, collision entre une histoire de sentiments et la grande Histoire.

Cyril Pasteau

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

highlands_2

Publiez un commentaire