Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Isadora

11 août 2017 |
SERIE
Isadora
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
22.90 €
DATE DE SORTIE
14/04/2017
EAN
2205074830
Achat :

Arrivée en Europe en 1899 presque sans un sou, Isadora Duncan ne tarde pas à se faire un nom grâce à son style de danse inspiré de l’Antiquité grecque qui s’affranchit des codes régissant la discipline. De théâtre en salon, la jeune femme séduit les mécènes et les artistes de renom, dont un certain Auguste Rodin, qui trouvera en elle une muse. Spontanée et impalpable à l’image de ses prestations, Isadora mènera une vie de bohème ponctuée de rencontres et de drames (ses deux enfants mourront noyés dans la Seine) sans jamais cesser de fasciner ses contemporains.

isadora-image1Julie Birmant et Clément Oubrerie, qui avaient déjà collaboré sur Pablo, reprennent le personnage d’Isadora Duncan pour cet album qui fait figure de pendant à Il était une fois dans l’Est. Ici, le binôme se concentre sur la jeunesse et la carrière en Europe de l’artiste, tout en mettant l’accent sur sa relation tumultueuse avec le poète russe Sergueï Essenine. Le récit, construit comme une pièce de théâtre en plusieurs actes, n’hésite pas à sortir du cadre (à l’instar d’Isadora et de son art) en s’autorisant des allers-retours dans le temps. On se prend alors à virevolter au rythme des pas et des coups de tête d’une femme dont ne peut s’empêcher encore aujourd’hui d’admirer la détermination et l’esprit libre.

Avec son trait expressif et sa maîtrise dans l’utilisation des couleurs, Clément Oubrerie (Aya de Yopougon, Les Royaumes du Nord) fait des merveilles. On retient particulièrement son interprétation graphique saisissante des prestations de Loïe Fuller.

Une chose est sûre, même 90 ans après sa mort dans un tragique accident, celle dont on dit qu’elle fut à l’origine de la danse moderne n’a pas fini de faire parler d’elle.

isadora-image2

Publiez un commentaire