Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Italie: le producteur ciné Fandango rachète Coconino Press

17 novembre 2009 |

coconino_image1Le producteur de cinéma Domenico Procacci vient de racheter l’éditeur italien de bandes dessinées Coconino Press, selon Variety. Coconino passe donc sous la bannière de la société Fandango, qui s’est récemment distinguée en produisant le film Gomorra de Matteo Garrone.

coconino_gipiD’après Variety, l’idée de Fandango est de créer des synergies entre les créations, pour élargir leur audience et conquérir un public international. « Il y a de nombreux points communs entre le cinéma et la bande dessinée que je souhaite explorer, explique Domenico Prodacci. Je veux créer un vivier de jeunes talents, car je suis persuadé qu’il y a des cinéastes en devenir chez les auteurs de BD d’aujourd’hui. »

Basée à Bologne, Coconino Press a été fondé en 2000 par le génial dessinateur italien Igort, à qui l’on doit par exemple 5 est le numéro parfait ou Fats Waller. Cet éditeur pointu publie en Italie les séries françaises Marzi ou Le Combat ordinaire, mais aussi les oeuvres américaines de Charles Burns ou Daniel Clowes, ainsi que les livres de Gipi ou Leila Marzocchi. On le connaît aussi en France par ses co-éditions avec Vertige Graphic, notamment la revue Black, ou le Babel de David B.

Coconino possède un beau catalogue, riche et exigeant, et a accès à certains droits étrangers. Des opportunités pour de futures adaptations de BD au cinéma ? Sans aucun doute.

coconino_image2

Source: Variety

Images © Gipi – David B. – Igort – Charles Burns / Coconino Press

Commentaires

  1. benjamin

    « car je suis persuadé qu’il y a des cinéastes en devenir chez les auteurs de BD d’aujourd’hui.  »
    tout est dit, quelle belle histoire d’amour !

  2. benjamin

    « car je suis persuadé qu’il y a des cinéastes en devenir chez les auteurs de BD d’aujourd’hui.  »
    tout est dit, quelle belle histoire d’amour !

Publiez un commentaire