Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

L’Esprit du camp #1

16 août 2017 |
SERIE
L'Esprit du camp
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
15.50 €
DATE DE SORTIE
12/05/2017
EAN
2924648106
Achat :

Pour Élodie, les vacances commencent mal : sa mère l’envoie passer son été à faire la garde-chiourme dans un camp perdu au fin fond du Canada. Pas plus chiant comme vacances ? C’était sans compter sur un directeur de colo un poil flippant, qui accueille les nouvelles recrues avec du Black Sabbath (version québécoise) et une inquiétante légende locale. Finalement, entre une bande de marmots hystériques, une monitrice très charmante et d’étranges apparitions, les vacances de notre lycéenne rebelle s’annoncent plus rock’n’roll que prévues.

lesprit_du_camp_image1Après Le Domaine Grisloire, Michel Falardeau (French Kiss 1986) signe un nouveau récit fantastique mené par un duo d’héroïnes. La trame principale, celle de la légende amérindienne qui semble être plus que du simple folklore, est juste esquissée dans ce premier tome. En attendant, l’impossible adaptation d’Élodie à ce qu’elle vit comme un enfer sur Terre vaut à elle seule le détour. Quant aux personnages qui peuplent ce véritable zoo humain, ils ont juste ce qu’il faut de caricatural pour être à la fois drôles et criants de vérité. Les dialogues sonnent juste, et le très fleuri vocabulaire québécois les rend encore plus comiques pour le lecteur du Vieux Continent, bien que le lexique présent à chaque début de chapitre ne soit pas de trop.

Un coup de crayon pétillant et des couleurs vives complètent agréablement l’ensemble, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les expressions des gamins et de leurs pauvres moniteurs sentent le vécu… Enfin, l’ambiance « années 90 » apporte une touche de nostalgie plutôt réussie, par des détails tels que l’évocation de la mort de Kurt Cobain ou encore le personnage d’Élodie, avec sa moue blasée à la Daria et son baladeur cassettes vissé aux oreilles.

L’Esprit du camp est une lecture légère parfaite pour l’été, et qui prouve que le classique mélange entre comédie adolescente et fantastique fonctionne toujours aussi bien. Espérons que la suite saura conclure de manière satisfaisante l’étrange été d’Élodie, et qu’elle soit aussi rafraîchissante que ce premier tome bien sympathique.

lesprit_du_camp_image2

Publiez un commentaire