Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La BoDoïthèque – Transmetropolitan

10 août 2011 |

Ni liste des 100 meilleures BD de tous les temps, ni même bibliothèque idéale et définitive, la BoDoïthèque est une suite de petits panthéons personnels des rédacteurs de BoDoï. Une sélection d’albums hors actualité, qui comptent pour nous, qui nous ont marqués, qu’on relit encore. Nos coups de coeur intemporels et personnels. Et une bonne façon de passer l’été à vous parler de bandes dessinées, et vous donner envie d’en lire.

bodoitheque_transmetropolitanTransmetropolitan (intégrale 6 volumes).
Darick Robertson et Warren Ellis.
Panini Comics.

Spider Jerusalem vous emmerde ! Le héros chauve et tatoué de Transmetropolitan est comme ça : mal élevé, virulent, punk quoi. Mais comme il a par ailleurs le journalisme dans le sang (ça et toutes les drogues possiblement inventées par l’homme), il vous emmerde pour la bonne cause, celle des tous les opprimés de la Ville, mégapole d’un futur assez lointain. Et il y en a des opprimés, qu’ils soient à peu près normaux, bourrés d’implants informatiques ou qu’ils se soient carrément fait modifier leur ADN, croisé avec celui d’aliens.

Dans le futur imaginé par Warren Ellis (Planetary) et auquel Darick Robertson donne vie à coup de planches fourmillant de détails délirants (les affiches de pub et les tags, formidablement exploités), le monde est devenu un dépotoir à ciel ouvert, gangréné par la violence et la corruption de la classe politique. D’ailleurs, Spider va se mettre martel en tête de défaire la carrière de deux présidents successifs qui lui sortent salement par les trous de nez : deux ordures surnommées « La Bête » et « Le Sourire ». C’est pour cela qu’il accepte de quitter sa retraite et de reprendre du service au Word, son canard : sur le terrain flingue en main (Spider est adepte d’un journalisme très participatif et ne croit pas qu’en l’action de ses mots) ou depuis la cuvette de ses toilettes, Spider a décidé de faire le ménage quitte à y laisser sa santé. Tous aux abris !

Série culte et fleuve (60 volumes publiés entre 1997 et 2002), Transmetropolitan est un chef d’œuvre du cyberpunk, totalement barré, ras-la-gueule d’idées visuelles et de scénario et, en même temps, totalement maîtrisé par un duo d’auteurs en osmose ne prenant pas à la légère la liberté totale accordée par l’éditeur Vertigo. Chaque case, chaque ligne de dialogue regorgent d’énergie brute. Avec son héros bigger than life inspiré de Hunter S. Thompson (Las Vegas Parano), qui ne rechigne pas à prendre le lecteur à parti, cet ovni vous secoue de rire en même temps qu’il vous retourne les boyaux comme un direct dans l’estomac. Ou plus exactement comme un « agitateur d’intestins », ce pistolet chéri par Jerusalem qui, selon le réglage, peut vous infliger une diarrhée ou un rupture du rectum. Délicieuse invention.

Guillaume Regourd

Achetez Transmetropolitan T1 sur Fnac.com
Achetez Transmetropolitan T1 sur Amazon.fr

 

Publiez un commentaire