Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 1, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Petite Fille et la cigarette

21 septembre 2016 |
SERIE
La Petite Fille et la cigarette
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
24 €
DATE DE SORTIE
15/09/2016
EAN
2849532657
Achat :

Dans une société de l’enfant-roi guidée par le seul souci de ne pas nuire aux bambins, les libertés sont proscrites et les interdits légion. Comme celle de fumer en public. Mais Benoît, malgré tout, se met à fumer en douce dans les toilettes. Et se retrouve accusé de pédophilie après avoir croisé une mineure… Le début des embrouilles, la fin des sociétés !

petite_fille2Inspirée du roman de Benoît Duteurtre, La Petite Fille et la cigarette dénonce une postmodernité liberticide en imaginant, par l’absurde, une nouvelle société de bobos intégristes qui auraient triomphé de tout : des embouteillages, des cigarettes, de la pollution, mais pas de marmots surprotégés, le tout dans une dictature de l’émotion cristallisée par l’avènement de la télé-réalité et de la médiatisation aliénante. Pauvre Benoît, aspiré bien malgré lui dans un tourbillon judiciaire digne, sur le papier, d’un roman de Kafka.

Un beau programme à vrai dire. Oui mais voilà, dans la BD, l’intrigue et le propos, rarement mis en valeur, ne décollent jamais. La faute à des textes interminables ou répétitifs, des planches saturées et bavardes qui noient l’essentiel. À l’image aussi de la lourde introduction qui rabâche le message sans même faire sourire. Si comique il y a, il est plutôt visuel. Dans un style jeté, tronches et expressions suffisent à saisir la bêtise ambiante et à annoncer la fin du monde civilisé. La fantaisie au service d’un récit d’anticipation sociale, ça aurait pu marcher, évidemment. Mais là, la farce grotesque tourne à la blague facile et pesante qui dénonce gentiment. Guère plus.

Publiez un commentaire