Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | April 13, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Révolution des Damnés #1

15 mars 2021 |
SERIE
La Révolution des Damnés
ALBUM
Le Chaos - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
19.95 €
DATE DE SORTIE
20/01/2021
EAN
2017076473
Achat :

L’histoire commence au fond d’un lac gelé de Russie. Un soviet anarchiste se noie, sous le regard suppliant d’une petite princesse tsariste. Comment en est-on arrivé là ? C’est ce que nous allons apprendre durant 180 pages, aux côtés d’un attachant soldat au grand coeur menacé par son ex-meilleur ami, le grand méchant bolchévique. Et ce, à coup de grandes explications historiques sur la révolution russe, et à grand renfort de courses poursuites et de bagarres, sous le regard de la petite orpheline recluse dans un wagon qui mène la vie dure à ses gardes du corps. 

F01F4573-4A6B-4454-A0FC-5217E250BED0

L’objet est soigné. Belle couverture, ambiances dignes d’un grand dessin animé. Personnages magnifiques de sensibilité et de cruauté. L’histoire s’adresse tantôt à des adultes par la violence de l’action et tantôt à des enfants dans tout ce qui est psychologie des personnages. Ce mélange de ton est perturbant : on passe d’une description morbide à un jeu de cache-cache interrompu par une réplique digne de Lucky Luke s’adressant à Jolly Jumper. Tout se tient et pourtant tout est artificiel. Le rythme est entraînant, ce qui en fait un bon divertissement, mais en fin de lecture on se demande quelle est la nature du projet.

L’ambition de Mélody Cisinski ,dans cette première bande dessinée, est certainement atteint : publier un sublime récit graphique et installer les éléments d’une grande saga imaginaire. Le final qui convoque les forces surnaturelles amène une nouvelle dimension intéressante. Mais c’est justement cela qui est gênant : l’accumulation de genres. Un récit épique sur toile de fond historique, l’histoire d’une enfant perdue sauvé par son ennemi, deux anciens amis qui se déchirent une fois devenus adultes, le récit de forces maléfiques qui s’incarnent sur Terre… Toutes ses pistes sont intéressantes mais sont assemblées comme dans un shaker. Le cocktail est beau, bon et sucré. L’alcool fait son petit effet. C’est un divertissement efficace. Mais dont on n’a, au fond, pas spécialement besoin.

0EEEFEC2-2CE6-4EC7-97FF-6F3125C0E770

Publiez un commentaire