Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Le lectorat BD vu par le ministère de la Culture

20 mars 2012 |

Qui sont les lecteurs de bande dessinée, que lisent-ils, et à quelle fréquence ? Pour compléter une étude (« Pratiques culturelles ») menée en 2008, le ministère de la Culture et Communication a affiné ses données et les a publiées dans une enquête parue en février.

rapportSelon cette dernière, la BD est « un vaste territoire qui ne cesse de se diversifier et de se reconfigurer », qui a vu en librairies en 2011 plus de 4800 nouveautés et nouvelles éditions – soit une augmentation de 5% par rapport à 2010, et un triplement des sorties depuis 2000.

Menée auprès de 4580 personnes âgées de 11 ans ou plus, la nouvelle étude établit que, en 2011, plus de 3 Français sur 4 déclaraient avoir déjà lu des BD. Qu’ils étaient 29% à en avoir lu au cours des 12 derniers mois et 47% antérieurement. Pour une totalité d’un peu plus de 16 millions d’individus, classés pour les besoins de l’enquête en lecteurs actuels, anciens lecteurs et non-lecteurs.

Pour 92% des Français âgés de 15 ans et plus, la bande dessinée représente une lecture de détente. Ce qui n’empêche pas 78% d’entre eux de la considérer comme un art à part entière. Questionné au sujet des héros qu’il connaît, l’échantillon cite à 74% les Pieds Nickelés (probablement grâce à un passage du surnom des personnages dans le langage courant), à 72% Blake et Mortimer, à 51% Rahan et Corto Maltese, à 41% Naruto, à 33% Blueberry, à 30% Agrippine, à 14% Lanfeust et enfin à 6% L’Incal (Tintin et Astérix semblent curieusement avoir disparu de la surface de la Terre !). Ces lecteurs préfèrent les albums franco-belges et européens traditionnels (83%), et lisent dans une moindre mesure les journaux d’humour et de BD (52%), les comics et BD américaines (48%), les mangas et BD asiatiques (38%), et enfin les romans graphiques (21%). Ces histoires, ils les découvrent, pour 4% des Français et 14% des « lecteurs actuels », sous forme numérique. Parmi ces derniers (majoritairement des 18-24 ans), ils lisent à 80% sur ordinateur, à 26% sur tablette, à 18% sur portable et à 12% sur liseuse électronique.

Lecteur de BD, qui es-tu ? Il s’agit d’un homme (32% des femmes n’ont jamais lu de BD, contre 14% des hommes, et elles sont deux fois moins nombreuses que les hommes parmi les « lecteurs actuels »), jeune – 50% des plus de 60 ans n’ont jamais lu de BD au cours de leur vie -, issu d’un milieu favorisé financièrement et diplômé, dont la participation à la vie culturelle est supérieure à la moyenne (82% des personnes qui ont lu une BD au cours de l’année sont allées au ciné, 57% ont visité un musée ou une expo et 62% se sont rendues dans une bibliothèque). Pointant une évidence, l’étude précise que la sensibilisation précoce à la BD favorise la pratique à l’âge adulte, de même que le fait d’avoir eu des parents lecteurs de bande dessinée. Mais le goût pour le neuvième art semble faiblir avec l’âge : si 90% des 11-14 ans déclarent avoir lu des BD au cours des 12 derniers mois, ils ne sont plus que 50% dès 15-17 ans, et leur nombre décroit ensuite régulièrement pour atteindre 9% chez les 60 ans et plus – avec un âge moyen d’abandon se situant un peu avant 21 ans.

Si elle n’apporte pas de scoop fracassant, l’étude permet toutefois d’avoir une idée plus précise des habitudes des amateurs de bande dessinée, et de chiffrer approximativement leur nombre. En conclusion, elle considère la BD « solidement implantée dans le paysage des pratiques culturelles », puisqu’elle concerne « plus d’un quart des adultes dans les générations nées après-guerre ».

Votez pour cet article

 

 

Commentaires

  1. Oliv'

    « Tintin et Astérix semblent curieusement avoir disparu de la surface de la Terre »
    Et aucun personnage de comics américains alors que depuis quelques années le cinéma US nous livre 2 à 3 films de super-héros chaque année.
    A mon avis, la réponse à cette question était fermée et les enquêteurs ont fait un choix assez restrictif quant aux héros.

  2. Oliv'

    « Tintin et Astérix semblent curieusement avoir disparu de la surface de la Terre »
    Et aucun personnage de comics américains alors que depuis quelques années le cinéma US nous livre 2 à 3 films de super-héros chaque année.
    A mon avis, la réponse à cette question était fermée et les enquêteurs ont fait un choix assez restrictif quant aux héros.

Publiez un commentaire