Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Maître voleur #1 ***

21 décembre 2012 |

picto-critique-V3-1le_maitre_voleur_couvPar Shawn Martinbrough, Robert Kirkman et Nick Spencer. Delcourt, 15,50 €, le 7 novembre 2012.

Le meilleur cambrioleur du monde peut-il vraiment prendre sa retraite ? Pas avant le fameux « dernier coup », bien entendu. Un coup par lequel il s’agit de briller, d’empocher un bon paquet de fric et d’humilier les policiers. La routine, en somme.

le_maitre_voleur_image1Avec cette série autour d’un braqueur génial et grande gueule, Robert Kirkman (Walking Dead) et son co-scénariste Nick Spencer (qui a bossé notamment sur des franchises Marvel comme Iron Man ou X-Men) marchent dans les pas d’un genre bien exploité au cinéma, notamment avec la série des Ocean’s Eleven. On y retrouve les mêmes personnages : un héros charmeur et agaçant, un fiston pas malin, des acolytes râleurs, des femmes renversantes et une tenace fonctionnaire de police. Et aussi les mêmes ressorts : flash-back, changements de point de vue pour mieux brouiller les cartes et suspense jusqu’à la fin pour savoir comment le héros a bien pu réussir son impossible quête. On est dans le blockbuster hollywoodien parfaitement calibré, avec ses répliques qui claquent, ses faux-semblants qui troublent, ses ambiances léchées (convaincant travail de Shawn Martinbrough), et son twist final. Du bon boulot, pas renversant mais bigrement efficace.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

le_maitre_voleur_image2

Publiez un commentaire