Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les + du blog CINEMA MANGA

27 juin 2006 |

Origine : en vert et contre tous

Sorti le 7 janvier 2006 au Japon, Gin-iro no kami no Agito (Origine) n’aura mis que six petits mois pour arriver sur les écrans français (le 28 juin). Histoire d’un film d’animation tendance écolo à grand spectacle, sélectionné pour le célèbre Festival International de l’animation d’Annecy 2006.

L’HISTOIRE

300 ans après la destruction de notre civilisation, les esprits de la forêt dominent la Terre transformée en enfer végétal. Certaines communautés tentent de vivre en harmonie avec la mère nature. D’autres cherchent à annihiler l’envahisseur végétal ! Pour tout arranger, la flore possède désormais une conscience et envisage de régler définitivement son contentieux avec les vilains Terriens refusant de se plier aux lois de la nature.
Dans les catacombes d’une antique cité nippone, un jeune garçon, Agito, réveille par mégarde une jeune fille en hibernation, Toola, qui possède nombre de connaissances scientifiques héritées de notre civilisation. Cible de toutes les convoitises, Toola devra choisir son camp…
Soucieux de la rentabilité d’un projet qui a monopolisé près de six cents personnes pendant plus de cinq années de production, Gonzo a créé un film hybride qui cherche à s’adapter aux prétendus goûts du marché occidental ! Or, quels films nippons marchent à l’international ? Ceux de Hayao Miyazaki. Origine est donc un hommage indirect mais efficace aux thèmes chers à ce cinéaste : écologie, aventures, amitié, retour à la terre et aux traditions.

L’EQUIPE

N’hésitant jamais à donner leur première chance à des réalisateurs peu connus, voire à des débutants, le studio Gonzo a confié les rênes d’Origine au réalisateur Keiichi Sugiyama qui a fait ses armes sur de célèbres séries télé dont Neon Genesis et Evangelion. Le scénario est signé Umanosuke Iida, qui participa à l’élaboration de quelques grands classiques du célèbre Studio Ghibli comme Le Château dans le Ciel ou Nausicaa (le tout premier film d’animation indépendant du maître Miyazaki, sortie prévue en août 2006, et dont Origine tire manifestement ses nombreuses influences narratives).

LES PERSONNNAGES

Ils se contentent un peu trop d’être des caricatures d’icônes de films d’aventures hollywoodiens, (jeune héros fougueux et amoureux, jeune fille en détresse, méchant au sombre passé, etc.). Si leur design est passe-partout (ils sont pourtant l’œuvre du célèbre Kouji Ogata, Boogie Pop Phantom), leur animation est très soignée, notamment dans les époustouflantes scènes d’action dues à Naoyuki Onda (Armitage The Third, le flash back animé de Kill Bill).

ON AIME BEAUCOUP

La mise en scène explose littéralement lors des très nombreuses scènes d’action qui, si elles ne font pas dans la dentelle, vous scotchent à votre fauteuil ! Origine offre un véritable festival d’animations 2D virtuoses et d’intégrations numériques réussies ! Certains décors, signés Hajime Sato (Witch Hunter Robin) et Masanori Kikuchi (Blue 6, Memories de Otomo) sont d’un hyper réalisme saisissant, rehaussés de volumes 3D parfaitement intégrés dont seul la fluidité des mouvements de caméra trahit l’origine numérique. Les engins, quadripodes géants, trains colossaux roulant sur des doubles voies ferrées, ont été intégralement réalisés en images de synthèse. Ils sont les pièces maîtresses de spectaculaires scènes d’action, notamment à la fin où des armées d’engins de tous acabits combattent un ennemi aussi colossal qu’inattendu !

ON AIME MOINS

D’un côté, Origine raconte une belle histoire bourrée de bons sentiments visant un public familial. De l’autre, c’est un film d’aventures spectaculaire typiquement nippon dans le dynamisme de sa mise en scène. Problème, la violence de certaines scènes fera tiquer le public familial visé. Résultat : Origine se disperse. Si le film aligne nombres de scènes d’action grandioses, mise en scène sophistiquée et trouvailles visuelles audacieuses, il s’abandonne parfois à de la pure baston tout droit sortie de Dragon Ball Z !

VERDICT

Pavé de bonnes intentions – pas toujours mises en valeurs -, Origine est un film généreux qui possède le charme et la fraîcheur propres à toute œuvre de jeunesse.

KARA

* Aperçu sur http://www.witchblade.jp/ ,
trailer sur

Site français:
Site de l’éditeur Kazé : http://www.kaze.fr

© 2006 Gonzo / Gin-Iro no Kami no Agito Commitee

Publiez un commentaire