Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Fléaux d’Enharma #1 °

21 septembre 2009 |

les_fleaux_denharma1_couv.jpgnon.jpgPar Stéphane Créty et Sylvain Cordurié. Delcourt, 14,95 €, le 9 septembre 2009.

Des hordes de guerriers épuisés, un sorcier mal intentionné, un monstre millénaire prêt à se réveiller, un mage maladroit, des mercenaires sans peur et (presque) sans reproches… Tous les éléments de base d’une série d’heroic fantasy sont réunis dans ce premier tome des Fléaux d’Enharma. Problème: on a déjà lu ça cent fois, et les tentatives des auteurs pour sortir des sentiers battus les mènent à une impasse narrative.

les_fleaux_denharma_image.jpgCertes, le genre fantasy comporte ses passages obligés, ses figures imposées. Mais là où un Lanfeust réussit à pleinement divertir par son rythme et son ton léger, et même où un Ténèbres parvient à séduire en jouant à fond la carte du premier degré, ces Fléaux d’Enharma déçoit par un scénario plat, des séquences confuses et un humour mou. Aucune surprise, aucun retournement de situation, aucun mystère suffisamment épais: les 64 pages de ce premier volume s’enchaînent avec paresse, se reposant sur des situations supposées cocasses mais finalement bien convenues. Le dessin est à l’avenant: classique et plutôt terne, il énerve aussi par sa propension à faire loucher les personnages pour les rendre drôles. Raté.

Achetez Les Fléaux d’Enharma T1 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire