Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 25, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Rues de Lyon, mensuel de BD local et original

24 juin 2015 |

Qui dit BD régionale ne dit pas forcément bande dessinée amateur auto-centrée sur le terroir. La preuve avec Les Rues de Lyon, une initiative originale amenée à se développer.

rues_de_lyon_3_tumulte_pont_rosneL’idée est née au sein de l’Épicerie séquentielle, association d’auteurs lyonnais, animée notamment par les frères Jouvray, Jérôme et Olivier. Ce dernier, scénariste, est également membre fondateur de La Revue dessinée, et imaginait une sorte de déclinaison locale du désormais fameux périodique. Finalement, avec d’autres artistes, il a pris les choses en main pour concevoir, en toute indépendance, une revue mensuelle dont la ville de Lyon serait le sujet et qui privilégierait une sorte de « circuit court » de l’édition, avec l’auteur comme noyau central.

Les Rues de Lyon se présente ainsi comme un journal de 12 pages, avec un récit complet signé de un ou plusieurs auteurs (parmi les premiers, B-Gnet, Benjamin Reiss, Rebecca Morse…). Souvent historiques, les sujets tournent autour d’anecdotes, de faits divers ou de portraits d’habitants célèbres de la ville de Lyon, avec pour point commun d’être des histoires véridiques. Disponible sur abonnement, la revue mensuelle est aussi vendue en direct dans les festivals, ou chez des libraires et commerçants acceptant de passer commande ferme pour la diffuser. Sur 3 euros de prix de vente, le mode de rémunération de tous les acteurs de la chaîne est simple : 1 euro pour l’auteur, 1 euro pour le vendeur et 1 euro pour l’association éditrice. Pas de coût de distribution : l’auteur, ses copains et des volontaires de l’association se charge de livrer les journaux chez les libraires et commerçants intéressés dans la ville.

Les 6 premiers numéros ont été lancés avec grand bruit lors du 10e Festival Lyon BD après une campagne de financement participatif qui a largement surpassé les espérances (près de 23 000 € réunis, soit 10 000 € de plus que prévu !). De quoi prévoir plus d’une année de parutions, et initier pour l’Épicerie séquentielle une salve de projets d’édition… À Lyon, les auteurs ont-ils repris le pouvoir ? En tout cas, il n’attendent personne pour éditer des projets innovants, et les diffuser du producteur au consommateur.

Toutes les infos sur le site de l’Épicerie séquentielle.

 

Publiez un commentaire