Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 10, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Magic 7 #1

8 avril 2016 |
SERIE
Magic 7
ALBUM
Jamais seuls - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
9.90 €
DATE DE SORTIE
01/04/2016
EAN
2800164204
Achat :

magic7#1_extraitIl y a de cela plusieurs siècles, avant de disparaître, un puissant mage a transmis ses pouvoirs à sept de ses disciples. Chacun s’est vu confier la charge d’un grand domaine de la magie : le démonisme, la télépathie, la divination, le shamanisme, l’enchantement, l’alchimie et le spiritisme. Avec le temps, cette légende semble s’être éparpillée. Mais à la veille de la rentrée scolaire, dans l’enceinte du collège Mercury, on s’apprête à ouvrir les pages du grand livre de la magie. Léo, Hamelin, Lupe et Farah, quatre adolescents qui partagent des pouvoirs étranges, vont se retrouver embarqués dans une mystérieuse affaire de vols et de disparitions d’objets. Rapidement, ils vont comprendre qu’ils n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. Il va falloir apprendre à se connaître, s’entraider, se serrer les coudes et également attendre l’arrivée des trois dernières pièces du puzzle pour comprendre ce qui les attend vraiment.

Magic 7 est la nouvelle saga jeunesse des éditions Dupuis. Ambitieuse et complexe, elle s’ouvre avec un premier opus dense et mouvementé qui permet de rentrer rapidement dans l’univers proposé par Kid Toussaint (Holly Ann, Killing Time) , qui est pour l’instant le seul à savoir où les lecteurs vont être emportés. Les premiers titres de la série – deux autres sont prévus d’ici la fin de l’année 2016 – vont visiblement servir à faire connaissance avec les sept héros sur lesquels repose l’intrigue, une bande d’adolescents tourmentés qui découvrent subitement qu’ils possèdent des pouvoirs incroyables. Pour la suite, tout reste à découvrir, et c’est tant mieux.

Le dessin a été confié à un duo italien, Rosa La Barbera et Giuseppe Quattrocchi, issus tous deux de l’univers Disney. C’est à la fois un gage de qualité, de maîtrise et de savoir-faire, mais on regrettera peut-être que pour une telle épopée, on soit resté dans un certain confort graphique, un peu passe-partout, sans réelle prise de risque artistique. Tout en étant vivants et convaincants, les personnages principaux ne se démarquent pas particulièrement par leur charisme.

Un agréable moment de divertissement et de détente, voilà ce qu’offre pour le premier volet de Magic 7, pas plus, pas moins, pour le moment… La suite au prochain épisode !

magic7#1_planche

Publiez un commentaire