Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Magicien #1 °

27 janvier 2010 |

magicien_couvnonPar Brett Booth, Ryan Stegman, Michael Avon Oeming et Bryan J.L. Glass, d’après Raymond E. Feist. Milady Graphics, 12,90 €, le 15 janvier 2010.

Jeune garçon manquant de confiance en lui, Pug devient l’apprenti d’un magicien de la cour du Duc. Il va apprendre peu à peu à maîtriser les pouvoirs qu’il a en lui, mais aussi ses sentiments, car la princesse lui fait de l’oeil… Mais l’apparition de soldats venus d’un monde parallèle et la crainte d’une guerre vont tout bousculer.

magicien_imageL’adaptation du roman de Raymond E. Feist déçoit un peu. Le fond de l’histoire (de la fantasy classique, avec elfes, sortilèges, trolls, etc.) n’est pas en cause, l’univers étant familier et bien brossé. Mais les dialogues sont bavards et le découpage de ce comics paraît un peu paresseux. Le duo de scénaristes Oeming-Glass s’en était mieux sorti avec sa création Le Dernier des Templiers, malgré des récitatifs un peu fumeux. Mais dans ce Magicien, si certaines séquences fonctionnent très bien – les relations des adolescents de la cour sont intelligemment décrites -, d’autres ennuient franchement. Au dessin sur les premiers chapitres, Brett Booth réfrène son talent, avec des postures maniérées qui gâchent son trait pourtant fin et puissant. Il était en meilleure forme sur le récent Frankenstein… Et que dire des chapitres suivants ! Ryan Stegman ne dessine pas mal, mais il donne à la série une tonalité cartoon et enfantine franchement déstabilisante. Qui ne donne pas forcément envie de lire la suite. Dommage.

Achetez Magicien T1 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire