Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Kriss de Valnor #6

18 décembre 2015 |
SERIE
Kriss de Valnor
ALBUM
L'Île des enfants perdus - 6
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
12 €
DATE DE SORTIE
13/11/2015
EAN
280363547X
Achat :

kriss_1Pas vraiment enthousiasmante, la série Kriss de Valnor (dérivée de Thorgal) a, cinq épisode durant, été scénarisée par Yves Sente et mise en images par Giulio De Vita. Le duo d’auteurs passe la main à Xavier Dorison (Undertaker, Comment faire fortune en juin 40…) et Mathieu Mariolle (Blue Note) pour l’intrigue, et Roman Surzhenko (stakhanoviste du monde de Thorgal, puisqu’il signe aussi Louve et La Jeunesse de Thorgal) pour le dessin. Alors comment est cette nouvelle aventure de la farouche Kriss, inspirée de l’heroic fantasy à succès de Jean Van Hamme et Grzegorz Rosinski (les auteurs historiques de Thorgal) ? Pas mal du tout. Certes, on peut lui trouver un petit air de déjà-vu — l’intrigue louche du côté du mythique et horrifique album Alinoë, paru en 1985.

Dans L’Île des enfants perdus, la reine Kriss (oui, elle a épousé Jolan, le fils de Thorgal, pour accéder au trône…) est dévorée de la culpabilité d’avoir dû laisser son fils, Aniel. Malade, elle est soignée par un herboriste et la jeune fille qui l’aide, Erwin. Toujours batailleuse malgré sa faiblesse, elle les sauve des soldats qui voulaient les attaquer. En fuite, le trio arrive sur une île étrange, où les enfants règnent en maîtres. Une sorte de Neverland peuplé de mauvais garçons au sourire rassurant, bien insensibles aux promesses d’enrichissement de la tigresse Kriss, déterminés à faire d’Erwin l’une des leurs… Ultra classique, le trait de Roman Surzhenko suit un scénario bien ficelé, même si pas follement original. A petites touches, Xavier Dorison et Mathieu Mariolle tentent de rendre leur héroïne moins caricaturale. Une évolution maligne, à suivre.

kriss_2

Publiez un commentaire