Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 11, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Noël 2015 : beaux livres et intégrales (2)

25 novembre 2015 |

Suite de notre sélection de beaux livres, d’objets et d’intégrales BD pour les fêtes (voir notre premier article ici). Avec des ouvrages pour tous les âges…

tibet-mysteres-maghenTibet : Mystères !

On s’en souvient, les éditions Daniel Maghen avait frappé très fort avec Héroïc, une biographie en images de Maurice Tillieux, livre somptueux autour du créateur de Gil Jourdan. Dans le même esprit, elles sortent en cette fin d’année un nouvel ouvrage léché sur un auteur prolifique : Tibet. Un dessinateur habité par son art, qui produisit pendant une soixantaine d’années plus de 150 albums. « Je rêvais de pouvoir arriver à raconter des histoires à la manière d’Hergé, mais avec le dynamisme de Franquin », expliquait celui qui se fichait du mépris des « esthètes » pour ses bandes dessinées populaires. Le présent ouvrage, intitulé Mystères !, associe de courts extraits d’interviews de Tibet évoquant les étapes importantes de sa carrière, avec son lot d’anecdotes amusantes, et surtout un très large panel d’images sur plus de 300 pages. Des esquisses, planches originales, dessins de couvertures, caricatures (Tibet était un excellent caricaturiste), tournant autour des deux séries principales Chick Bill et Ric Hochet, sans négliger toutefois ses premiers pas avec Dave O’Flynn et ses illustrations et essais pour Le Journal de Tintin. On y redécouvre un auteur qui se défait de l’influence de ses maîtres pour trouver sa propre voie, un réalisme dynamique teinté d’humour. Les dernières années de Ric Hochet, par ses scénarios souvent ringards et son dessin stéréotypé, avaient un peu fait oublier le talent originel de Tibet pour les planches pleines de suspense et son goût pour les couvertures accrocheuses. L’ouvrage dirigé par Vincent Odin vient corriger cela, avec une qualité d’édition (papier, reliure, qualité des reproductions) qui le pose comme un des plus beaux livres sur le patrimoine BD de l’année.

Daniel Maghen. 364 p., 59 €.

robert-mcginnis-couvRobert E. McGinnis – Crime & séduction

Âgé aujourd’hui de 89 ans, Robert McGinnis a laissé une empreinte importante dans l’art populaire du XXe siècle, principalement par ses couvertures de romans et ses affiches de films. Art commercial ou publicitaire diront certains, mais McGinnis ne hiérarchisaient pas les commandes de l’industrie du divertissement par rapport à son travail de peinture personnel. Le texte d’Art Scott, qui reprend aussi des extraits d’une longue interview de l’artiste datant de 2014, évoque avec sobriété le travail de celui qui avait démarré comme apprenti chez Walt Disney avant guerre, puis avait rejoint le monde de l’illustration publicitaire. Il est surtout là pour mettre en valeur les nombreuses images parfaitement reproduites, ces portraits de femmes magnétiques aux formes longilignes qui ornaient les couvertures de romans policiers ou sentimentaux, leur conférant un cachet intemporel. Maîtrise technique, audace dans les couleurs et érotisme latent, la patte McGinnis se retrouve également dans ses affiches de cinéma, pour des James Bond avec Sean Connery, ou le Breakfast at Tiffany’s de Blake Edwards, avec Audrey Hepburn. Un régal pour les yeux et un bel hommage à un peintre de l’ombre, qui a pourtant durablement marqué l’art américain.

Urban Books. 176 p., 29 €.

pinocchio-almanzaPinocchio

On connaît l’histoire de Pinocchio, et on ne compte plus les adaptations du texte de Carlo Collodi. Mais cette version retient l’attention, par sa belle cohérence visuelle et le soin apporté à son édition. La base ici est le texte intégral, dans la traduction de Nathalie Castagné pour Folio/Gallimard. Jérémie Almanza, dessinateur d’Aristide broie du noir et Coeur de pierre, sur des scénarios de Séverine Gauthier, ou de Éco sur un scénario de Guillaume Bianco, propose là une vision bien personnelle du conte du petit pantin désobéissant. Son univers plutôt sombre ressemble à un cartoon enfumé, peuplé de créatures curieuses, comme de vieux jouets usés ou difformes qu’on aurait mis au rebut – la candeur made in Disney est bien loin. Entre grandes illustrations pleine page et petits dessins habillant intelligemment le texte, Jérémie Almanza démontre une maîtrise graphique impressionnante, et réussit surtout à apporter de l’originalité à une histoire pourtant bien connue. Bravo !

Soleil/Métamorphose. 216 p., 29,95 €.

Ça, c’est Choron !

Dix ans après la mort du Professeur Choron, Glénat publie un beau livre sur ce personnage hors norme et insaisissable, provocateur génial, cofondateur de Hara-Kiri et Charlie Hebdo. À partir de textes principalement extraits de Vous me croirez si vous voulez, ainsi que d’interviews, ce massif ouvrage déroule la vie et la carrière de Georget Bernier, et compile nombre de photos connues ou plus intimes du chauve au porte-cigarettes.choron-couv Ainsi que quelques-unes de ses collaborations avec Vuillemin, des fiches cuisines ou bricolage d’Hara-Kiri, des couvertures des éditions du Square, etc. Un superbe livre de souvenirs iconoclastes, étayés par des textes de Cavanna, Jean-Marie Gourio, Jackie Berroyer, Bruno Gaccio ou Michèle Bernier, sa fille.

Glénat. 384 p., 39 €.

Les Carnets secrets d’Erich von Götha

Il n’est pas né baron, mais s’est rapidement autoproclamé noble dans l’art de la BD érotique, en se choisissant un pseudonyme ronflant, qu’il attribuera même à un de ses personnages : Erich von Götha, maître du trait réaliste et des scènes de soumission, se voit consacrer un beau livre aux éditions Dynamite. von-gothaSigné de l’éminent spécialiste du genre, Bernard Joubert, cet ouvrage grand format revient, dans un texte enlevé, sur la carrière de Robin Ray, né en 1930 en Angleterre, qui démarra par l’illustration sur son île, avant de rapidement dévoiler son talent à croquer les belles plantes nues. Et ce sont des commandes en provenance d’Italie et de France qui lui offriront une nouvelle vie artistique, celle d’auteur de bandes dessinées érotiques. Les Malheurs de Janice et Twenty comptent parmi les chefs d’oeuvre du genre, et l’on en trouve évidemment des extraits dans ce bel ouvrage, qui balaie en images la carrière de l’auteur : peintures, esquisses, couvertures de magazines, planches en noir et blanc, outils informatiques… C’est hard et puissant, à réserver aux adultes consentants bien évidemment.

Dynamite. 148 p., 29,50 €.

 

Publiez un commentaire