Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Sélection BD érotique #4

26 janvier 2011 |

Nouvelle livraison, riche et variée, de notre très appréciée sélection de bandes dessinées érotiques. Avec au programme : les mésaventures d’une instit’ qui n’a rien à voir avec Gérard Klein, un feuilleton de SF très sixties, un plaisir coupable d’un dessinateur de comics, de petites histoires du grand Magnus, des séquences intimes brossées sur le vif et un bel art-book onirique.

erotique_instit_couvL’Institutrice

erotique_instit_imagepPour les fonctionnaires de l’Éducation nationale, c’est le jeu : on peut se retrouver dans un petit bled paumé pour son premier poste d’enseignant. Voilà donc la brune et coincée Valérie, qui pose ses jolies fesses dans un petit village des Pyrénées, où elle suscite bien des attentions des mâles locaux. Rapidement, c’est une star de cinéma (ersatz de Gérard Depardieu) qui jette son dévolu sur elle, et l’initie à de nouvelles pratiques. Elle qui n’avait jamais connu d’orgasme auparavant va rapidement se soumettre à cet homme brutal et arrogant, et se faire passer dessus par tous les notables de la région ! Dans la seconde partie de ce recueil, on retrouve Valérie en banlieue parisienne, où les occasions de s’amuser sont plus nombreuses qu’on ne le pense… Jouissance et humiliation sont les deux mamelles de cet épais volume, riche en sensations fortes. Avec son trait fin et souple et ses textes sans chichis, Bruce Morgan compose une histoire qui, bien qu’elle se révèle un brin répétitive dans la dernière partie, se dévore avec bien du plaisir.

L’Institutrice.
Par Bruce Morgan.
Dynamite, 19,50 €, décembre 2010.
Achetez L’Institutrice sur Amazon.fr

erotique_planete_couverotique_planete_image1pLa Planète des Vülves

Deuxième volume de la collection BD Cul après le suave Comtesse, ce petit format poche d’Hugues Micol – qui vient de sortir le superbe Le Chien dans la vallée de Chambara – est un régal. Comme une sorte de remake porno de Flash Gordon, ou une version explicite de Barbarella. Il s’agit en effet d’un épisode de feuilleton de SF très 60’s, dans lequel un agent du gouvernement français est envoyé dans l’espace à la recherche de femelles, la Terre n’enregistrant plus, depuis des années, de naissance de femmes. Coup de bol, il échoue sur une planète qui en est remplie : de splendides amazones ne connaissant pas la joie des plaisirs hétérosexuels… erotique_planete_image2pDes perles de séquences érotiques s’enchaînent avec des scènes véritablement hilarantes, grâce à des dialogues savoureux et des personnages loufoques. Auxquelles s’ajoutent les à-côtés tordants made in Requins Marteaux, avec des fausses pub délirantes. Un petit bijou, on en redemande !

La Planète des Vülves.
Par Hugues Micol.
Les Requins Marteaux, 10 €, janvier 2011.
Achetez La Planète des vülves sur Amazon.fr

erotique_gladys_couvGladyS & Monique

erotique_gladys_imagepDes filles, des cordes, des fouets… Le S et le M majuscules du titre ne mentent pas. On croise ainsi dans cette série d’histoires courtes à chutes rigolotes de grandes et belles femmes qui se ligotent, qui jouent à se faire mal, et qui semblent plutôt apprécier… Le dessinateur de comics Juan José Ryp (Black Summer et No Hero, avec Warren Ellis) se fait plaisir dans ce grand volume plein de couleurs clinquantes et de fantasmes. Plaisir de dessiner des créatures sculpturales dans des tenues ultra-moulantes, sans s’encombrer de texte (les quelques bulles sont remplies par de petits dessins ou pictogrammes), ni de cohérence. Mais qui en demande ?

GladyS & Monique.
Par Juan José Ryp.
Tabou, 15 €, novembre 2010.
Achetez GladyS & Monique sur Amazon.fr

erotique_internat_couvL’Internat féminin et autres contes coquins

erotique_internat_imagepVoici un recueil mineur du grand Magnus, à qui l’on doit les cultes 110 pilules (réédité dans la collection Erotix de Delcourt) et Nécron (chez Cornélius). Mineur, mais vraiment rigolo. En effet, on est ici dans de la grosse parodie de séries Z, d’époque et en costumes s’il vous plaît, avec chaudes princesses et magiciens bien montés (seul le récit éponyme se déroule entièrement dans une époque moderne). Assez peu de sexe au total dans ce petit format, dont chaque page est le plus souvent sobrement découpée en deux cases, et dont les textes, délicieusement ampoulés, sont drôles à souhait. Néanmoins, quand le cul pointe le bout de son phallus, c’est souvent pour des viols ou des séquences plutôt violentes (mais qui seront vengés, naturellement). Mais l’ensemble est porté par un esprit grand-guignol déjanté, appuyé par le vigoureux dessin cartoon de Magnus, ce qui dédramatise la violence et rend ce recueil tout à fait plaisant à lire.

L’Internat féminin et autres contes coquins.
Par Magnus.
Delcourt, 16,50 €, janvier 2011.
Achetez L’Internat féminin et autres contes coquins sur Amazon.fr

erotique_indiscretions_couvIndiscrétions

erotique_indiscretions_imagepLe principe est intéressant : un artiste spécialisé dans le dessin érotique tente de croquer en direct des couples faisant l’amour. Une sorte de reportage sur le vif, en dessins, de l’intimité de ses contemporains. Axterdam se met donc en scène pénétrant la couche de couples de ses connaissances, ou de soirées SM très privées. Les courts récits sont donc (joliment) écrit à la première personne, celle de l’artiste voyeur, plusieurs fois tenté d’être acteur… L’ensemble est globalement réussi, même si on regrettera un certain élitisme dans la démarche (on navigue ici dans une sphère d’exhibitionnistes plutôt arty, et pas avec monsieur et madame tout le monde), un mode narratif un peu lassant et l’impression en double d’une des histoires… Mais quel charme et quelle vigueur dans le coup de crayon d’Axterdam !

Indiscrétions (dis-moi comment tu baises…).
Par Axterdam.
Tabou, 19 €, novembre 2010.
Achetez Indiscrétions : Dis-moi comment tu baises… sur Amazon.fr

erotique_prohibited_couverotique_royo_imagepProhibited Book

Luis Royo ne le cache pas : son livre a clairement un objectif masturbatoire, lâche-t-il en introduction. Pourtant, « le but de ces images n’a jamais consisté à former une accumulation sensuelle, mais à proposer un parcours le long des chemins du désir, à fouiner dans les coulisses de la libido« , précise-t-il à la fin. On se balade donc tout ému dans les belles pages de cet ouvrage soigné, peuplées de créatures magnifiques pourvues d’armes tranchantes et de tenues affriolantes, fricotant avec des guerriers virils ou des monstres à l’anatomie impressionnante. Un texte poético-érotique accompagne ces images de rêve singulièrement excitantes, mais ce sont bien ces dernières qui font tout le sel de cet ouvrage superbe.

Prohibited Book.
Par Luis Royo.
Milady Graphics, 25 €, octobre 2010.
Achetez Prohibited Book sur Amazon.fr

Images © Dynamite / Les Requins Marteaux / Tabou éditions / Delcourt / Milady Graphics

Commentaires

  1. Francis Pincemoi

    trés interessant cet article!

  2. Francis Pincemoi

    trés interessant cet article!

Publiez un commentaire