Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 21, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Personne ne me fera de mal **

21 novembre 2012 |

picto-critique-V3-2personne_ne_me_fera_de_mal_couvPar Giacomo Monti. Rackham, 20 €, août 2012.

personne_ne_me_fera_de_mal_imageAu fil de courts chapitres, qui se suivent sans se suivre, Giacomo Monti brosse un portrait glauque de l’Italie, entre chronique sociale, tranches de vie intime et digression de science-fiction. Des histoires tristes d’hommes mal dans leur virilité, de femmes mal considérées et d’extraterrestres bien mal tombés…

Avec un trait d’une grande sécheresse et des cases toutes petites, l’auteur membre du collectif de la revue Canicola étouffe ses personnages dans leur existence médiocre, et le lecteur avec. En choisissant un traitement aussi minimaliste, exempt de tout effet et à la mise en scène extrêmement sobre, il donne parfaitement corps à son sujet. Mais dans le même temps, faute de ressorts dramatiques suffisants, il peine à fasciner, à inclure le spectateur dans sa démarche. Reste quelques séquences fortes et images entêtantes (notamment le dernier récit, parfaite conclusion), qui auraient mérité un peu plus de liant.

À noter que ce livre a inspiré le dessinateur Gipi pour son long-métrage L’Ultimo Terrestre, présenté à la Mostra de Venise en 2011.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Publiez un commentaire