Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Petite revue de presse #43

22 janvier 2010 |

Au menu cette semaine : un rêve, des prisonniers, des stars, des champignons, des étudiants et de l’amour !

Le fantasme ultime

D’un côté Marvel, de l’autre DC Comics. D’un côté, Spider-Man, les X-Men, Hulk, Iron Man… De l’autre, Batman, Superman et bientôt Green Lantern. Les deux majors concurrentes depuis des années ne feront sans doute jamais de cross-over de leurs univers au cinéma. Mais il n’est pas interdit de rêver comme le montre cette chouette fausse bande-annonce réalisée par un fan, et dénichée par le blog Comic Screen.

Barack Obama VS Batman

rp43_bluewaterOn vous récemment parlé de la bande dessinée biographique sur Lady Gaga, lancée par l’éditeur américain Bluewater, qui s’est spécialisé dans les comics sur des personnalités depuis le succès de son opus sur Sarah Palin. Une réussite qui suscite des jalousies, et aussi des critiques acerbes de la part de certains fans de BD qui fustigent une approche purement commerciale. Ce que ne nie pas Darren Davis, patron de Bluewater, interviewé par Newsarama. Mais qui demande où est le mal à vendre des comics. « Barack Obama n’est pas Batman. Le livre sur lui n’a pas vocation à concurrencer ceux sur l’homme chauve-souris. C’est comme les séries télé : certains ne jurent que par Battlestar Galactica, mais ils n’ont jamais regardé Desperate Housewives. Et tandis que des amateurs de bandes dessinées dénigrent ces comics sur des célébrités, il y a des milliers et des milliers de gens qui sont intéressés. Ce n’est pas qu’un genre soit meilleur que l’autre, ce sont simplement les lectorats qui sont différents. »

La BD sort de prison

Le concours Transmurailles a couronné ses lauréats cette semaine. Organisé par le Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) de Charente et par le Festival d’Angoulême, ce concours était ouvert aux détenus des centres pénitentiaires français, indique l’AFP. Il s’agissait de créer des planches de BD sur le thème de la musique. Six prix ont été décernés, sous la forme d’un album dédicacé et d’une statuette du Fauve. Un seul détenu était présent pour recevoir sa récompense, les autres n’ayant pas bénéficié de permission ou ayant choisi de ne pas venir. Les travaux des détenus seront exposés lors du prochain Festival d’Angoulême et les lauréats des éditions précédentes verront leurs planches publiés dans un album à paraître cette année.

The Art Pack Meets Moebius

Le magazine culturel vidéo The Art Pack propose une rencontre avec Moebius/Jean Giraud, dans laquelle le maître évoque sa terrifiante prise de champignons au Mexique dans les années 60, le retour d’Arzak et ses collaborations cinématographiques.

The Art Pack Meets MOEBIUS from FatCat Films on Vimeo.

rp43_esadSituation tendue aux Arts Déco de Strasbourg

La réforme des cursus de l’enseignement supérieur, dans la lignée de la normalisation européenne LMD (licence, master, doctorat), a également un impact sur les filières artistiques. Ainsi, à l’ESAD, les Arts Déco de Strasbourg, le nombre d’étudiants devrait être réduit, notamment dans la filière « communication », qui accueille notamment l’option illustration. Là où l’on apprend la bande dessinée. « Dans les années 90 sont sortis, excusez du peu Blutch, Marjane Satrapi, Catel, Chabouté, Jérôme Jouvray, Fred Pontarolo, Cyril Bonin…, rappelle sur son site l’auteur Joseph Béhé, qui a rejoint l’équipe pédagogique en 1997, comme chargé de cours de BD. Je suis très heureux d’avoir pu accompagner une nouvelle génération d’auteurs qui sont en train de se faire un nom comme Mathieu Sapin, Lisa Mandel, Boulet, Dimitri Planchon, Bill et Gobi, Simon Hureau, Sylvain Moizie, Nicolas Wild, Erwann Surcouf, et j’en oublie…(…) Or ce fleuron de l’enseignement de l’image narrative est aujourd’hui gravement menacé. » Les étudiants de l’ESAD se mobilisent et ont ouvert un blog pour l’occasion.

La phrase de la semaine

rp43_jean_van_hammeOn la doit à Jean Van Hamme, le scénariste du récent Télescope, un one-shot mettant en scène une bande d’amis d’un certain âge, tous fous d’une jeune femme entretenue. Une jolie phrase, pleine d’un optimisme simple et qui anticipe sur la Saint-Valentin à venir, à lire sur ActuaBD : « Tous les hommes de plus de soixante ans ont des mauvaises habitudes. À cet âge, on n’a plus envie de changer, mais grâce à cette nouvelle envie de plaire, ils font un effort sur eux : ils font du sport, soignent leur apparence, etc. Tomber amoureux est donc une très bonne solution de vie.« 

Images © Bluewater / Roxane Lumeret / Rita Scaglia / Dargaud

Commentaires

  1. Concernant l’info sur l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg :
    La direction de l’école invoque des raisons (passage en EPCC Réforme LMD) mais ces raisons sont fallacieuses.
    Cette volonté est celle d’éradiquer l’enseignement de l’image narrative dans les écoles d’art.
    C’est une volonté politique et idéologique.

  2. Concernant l’info sur l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg :
    La direction de l’école invoque des raisons (passage en EPCC Réforme LMD) mais ces raisons sont fallacieuses.
    Cette volonté est celle d’éradiquer l’enseignement de l’image narrative dans les écoles d’art.
    C’est une volonté politique et idéologique.

Publiez un commentaire