Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 10, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Replongez dans « La Grande Aventure du journal Tintin » !

14 septembre 2016 |

Le Lombard et Moulinsart n’ont pas fait les choses à moitié : pour célébrer les 70 ans de la fondation du Journal Tintin, « le journal des jeunes de 7 à 77 ans », ils sortent une somme de 777 pages de rétrospective de cette aventure éditoriale incontournable.

aventure_journal_tintin_couvAlors que va s’ouvrir l’exposition Hergé au Grand Palais, c’est en librairie que le petit reporter à la houppe refait parler de lui. Il orne en effet la couverture de La Grande Aventure du journal Tintin, cet imposant volume concocté en Belgique par les éditions du Lombard et Moulinsart, pour rendre hommage au journal fondé par Raymond Leblanc et Hergé, au sortir de la guerre, et qui perdura jusqu’en 1988.

L’idée est simple, parfaitement résumée dans l’introduction signée du patron du Lombard, Gauthier Van Meerbeeck : « Nous avons finalement opté pour un best of des histoires complètes parues pendant les 42 années d’existence du magazine, mais également dans Super Tintin et Tintin Sélection, les numéros spéciaux qui étaient publiés à intervalles réguliers. Ces pages sont précédées d’un dossier qui retrace l’histoire du journal et de ses liens avec Hergé. »

Ainsi, après un bref et efficace texte présentant notamment la naissance du journal, puis celle du studio animé Belvision, l’ouvrage déroule les couvertures, illustrations, histoires extraites de l’hebdomadaire sur lequel les lecteurs se ruèrent dès la sortie de son premier numéro, un jeudi de septembre 1946. Un numéro arborant en couverture une excitante image de Tintin et le Temple du soleil, dessinée par Jacobds et Hergé. On discerne bien, ainsi, la présence permanente de ce dernier en tant que directeur artistique. Car outre ses propres histoires (Tintin, mais aussi Quick et Flupke, ou Jo, Zette et Jocko), il signait aussi de nombreuses illustrations pour des jeux, concours, textes historiques, calendriers, mais aussi bandeaux-titres et notes explicatives de ses propres créations.

Au-delà, ce qui est fascinant, c’est l’éclosion au fil des années de héros, de séries et donc d’auteurs dans les pages du journal. Aux premiers Blake et Mortimer, Corentin, Alix, Lefranc ou Barelli, succèdent ainsi Ric Hochet, Modeste et Pompon de Franquin, Chlorophylle, Dan Cooper, Michel Vaillant… Aventure, Histoire et humour, et parfois sport, sont les axes principaux dans les années 1950 et 1960, et l’on découvre dans les pages des choses élégantes mais oubliées aujourd’hui, d’autres qui ont hélas mal vieilli mais ont le mérite d’être un instantané des goûts d’une époque.

Les années 1970 voient souffler un vent de modernité, avec les signatures de William Vance (Bruno Brazil), Derib (Buddy Longway), Aidans (Les Panthères), Claude Auclair (Simon du fleuve), mais aussi Hugo Pratt, Cosey, Rosinski, et Van Hamme un peu partout. Les années 1980 sont davantage celles d’une fin de cycle, et de la transition vers autre chose, avec des planches trop datées mais aussi l’émergence de petits nouveaux qui vont secouer la décennie suivante, tels Andreas ou Gine.

Au final, La Grande Aventure du journal Tintin remplit son office d’ouvrage maxi best of, une vue riche et synthétique de près de 40 ans de publications, avec une bonne qualité de reproduction. Un beau livre de souvenirs.

_________________________

La Grande Aventure du journal Tintin.

Le Lombard/Moulinsart, 777 pages, 49 €, août 2016.

Image © Hergé/Moulinsart 2016

_________________________

Publiez un commentaire