Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Retour à zéro

9 février 2015 |
SERIE
Retour à zéro
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
14.90 €
DATE DE SORTIE
23/01/2015
EAN
2359105140
Achat :

retour_a_zero_image1Jâ Bennal est un savant atomiste génial et qui n’a pas froid aux yeux. Il accepte de se faire passer pour un condamné à l’exil sur la Lune, afin d’espionner cette colonie pénitentiaire qui a développé au fil des siècles une société complexe et une science alternative poussée. Qui aussi cultive une profonde haine de la Terre et envisage de lui faire la guerre. Jâ va donc s’infiltrer dans les hautes sphères lunaires et tenter de contrecarrer leur plan d’attaque, tout en étant lui-même surveillé de près…

En adaptant le premier roman de Stefan Wul, Thierry Smolderen voulait retrouver la fraîcheur de ce texte écrit au fil de la plume, convoquant l’esprit pionnier et naïf de la SF au tournant du XIXe et du XXe siècle. En cela, le scénariste de Souvenirs de l’Empire de l’atome réussit sur toute la ligne, mélangeant grands sentiments, décorum fantastique ahurissant, deus ex machina tonitruant et vision du futur savoureuse qui joue sur l’équilibre entre rêve ingénu d’un monde meilleur et crainte d’une apocalypse planétaire. Du coup, on dévore avec ravissement ce one-shot volontairement suranné, mais qui possède une certaine modernité dans le ton et la distance apportés par le scénariste dans son récit. Une distance et un regard original incarnés totalement par le dessin de Laurent Bourlaud (Nos guerres, Bordel de luxe…), graphiste talentueux qui dégaine les idées visuelles à toute vitesse, tant dans le design des costumes ou des décors, que dans le découpage malicieux des séquences, l’usage léché du trio de couleurs bleu-rouge-jaune et son goût pour les détails quasi abstraits. Une vraie patte d’auteur audacieux pour une belle claque graphique. Voilà donc encore un bon volume de la collection des Univers de Stefan Wul, qui s’achève sur un cahier d’inspirations intéressant, où les auteurs racontent l’essence du roman de Wul ainsi que leur fascination pour Aelita, un blockbuster de SF soviétique de l’époque du muet qui les a influencé pour leur design lunaire…

retour_a_zero_image2

 

Commentaires

  1. reith

    la magnifique aventure de WUL ne méritait pas une telle expérience..
    ça flingue l’histoire…

Publiez un commentaire