Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Retour sur Japan Expo 2011 : l’expo hommage à Satoshi Kon

19 juillet 2011 |

Retour en images sur la Japan Expo 2011, à travers plusieurs expositions. Première étape : l’hommage à Satoshi Kon.

satoshi_kon1Décédé l’été dernier à seulement 46 ans, le Japonais Satoshi Kon a marqué toute une génération grâce à ses films d’animation hors du commun. Le réalisateur s’était fait réellement connaître du grand public en 1997 avec la sortie de Perfect Blue. Ont suivi rapidement d’autres oeuvres d’exception comme Millennium Actress, Tokyo Godfathers puis Paprika.

Pour rendre hommage à cet artiste parti trop tôt, la SEFA (les organisateurs de Japan Expo) et Marc Aguesse (responsable du site Catsuka et de l’émission éponyme sur Nolife) ont demandé à une trentaine d’artistes issus de l’animation, de la bande dessinée et de l’illustration de créer une image, en toute liberté. Parmi eux, on trouve des animateurs français travaillant dans des studios japonais, des illustrateurs, storyboarders, designers, et des auteurs de BD comme Bastien Vivès (Amitiés étroites, Dans mes yeux, Polina), Bengal (Naja), Chloé Cruchaudet (Ida), Merwan Chabane (L’Or et le Sang, Pour l’Empire), Michaël Sanlaville (Rocher rouge), les Kerascoët (Jolies Ténèbres, Miss pas touche, Beauté) ou Raf (Debaser)…

Cette exposition hommage avait été présentée à Japan Expo Sud, avant d’être dévoilée au public parisien.

satoshi_kon2

satoshi_kon3

satoshi_kon4

satoshi_kon5

satoshi_kon6

satoshi_kon7

satoshi_kon8

satoshi_kon9

satoshi_kon10

satoshi_kon11

satoshi_kon12

satoshi_kon13

satoshi_kon14

Photos © Rémi I. pour BoDoï

Commentaires

  1. La totalité des illustrations de l’exposition sont à présent consultables gratuitement sur le site Catsuka: http://www.catsuka.com/satoshikon/

  2. La totalité des illustrations de l’exposition sont à présent consultables gratuitement sur le site Catsuka: http://www.catsuka.com/satoshikon/

Publiez un commentaire