Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Sortie de route

9 mars 2017 |
SERIE
Sortie de route
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
19.50 €
DATE DE SORTIE
18/01/2017
EAN
2344019138
Achat :

Régis, vendeur d’engins de chantier, est accro au travail. Incapable de décrocher, le commercial a un dernier rendez-vous sur la route des vacances. Mais Valérie, sa femme, s’impatiente, s’agace. Malheur, elle a en plus oublié la pochette jaune avec toutes les infos de réservation. Régis s’énerve, hausse le ton. Pour se calmer, rien de mieux que siroter une petite grenadine. Valérie boit… puis se transforme la seconde d’après. Régis n’en croit pas ses yeux : sa femme est redevenue une petite fille de 8 ans. Une enfant innocente, rebelle et joyeuse, celle qu’elle fut bien des années avant de rencontrer Régis…

bd-sortie-de-route-700x949Didier Tronchet (Les Vertiges de Quito, Raymond Calbuth, Jean-Claude Tergal) revient avec un road-movie sur l’enfance, sorte de fable moderne à tendance magique. Régis est l’archétype du quadra débordé et « workaholic ». Il revient à la réalité quand sa femme devient sa fille. De là, des situations improbables : Régis hallucine, angoisse, passe par tous les états et tous les rôles (papa, mari, pervers, voleur d’enfant…), et son boulot qui revient par saccade au téléphone !

L’idée de Tronchet a le mérite de l’originalité. Sur ce fil narratif ténu, il exploite une belle gamme de sentiments boostée par l’urgence des situations. Régis panique, bifurque, ressent le vertige du dérapage incontrôlé. Pour faire le point, mieux comprendre Valérie et réenchanter son quotidien. Au bout peut-être, l’insouciance, la lucidité de voir l’essentiel. L’occasion de pointer aussi les travers de la vie moderne : la tyrannie de l’immédiateté, l’aliénation rampante, l’impossibilité matérielle de lâcher prise. C’est bien vu, plutôt amusant, et le dessin anguleux aux couleurs vives rend la balade agréable. Une balade trop courte finalement car, à n’en pas douter, il y avait là toute la matière pour filer davantage la métaphore. Léger, plaisant, mais un brin frustrant.

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

Publiez un commentaire