Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

10 Comments

Stars of the stars #1 ***

9 septembre 2013 |

picto-critique-V3-3stars_couvPar Pénélope Bagieu et Joann Sfar. Gallimard, 14 €, le 5 septembre 2013.

Juive new-yorkaise terriblement flippée, Angoissette se présente à une audition pour participer à Stars of the stars, une émission organisée par une prestigieuse école de danse.

stars_1Elle y rencontre Maurisse, une Black française un rien parano et du genre violente, qui supporte mal d’avoir été virée par le jury pour insolence. Par hasard, ce duo improbable va être embarqué avec cinq autres candidates dans l’espace. Car, précisons-le, la Terre vient d’être détruite, et les membres du jury sont des extra-terrestres…

Fantaisie de Joann Sfar dessinée par Pénélope Bagieu, Stars of the stars suscitait un brin de méfiance. L’odeur, légère mais persistante, d’un coup marketing, peut-être ? Le résultat séduit pourtant sans effort. Il y a déjà des personnages étonnants, soigneusement racontés à travers des dialogues malins. Et qui permettent à l’auteur du Chat du rabbin de creuser une nouvelle fois ses marottes — la religion, l’importance des origines raciales… Il y a aussi une folie habilement distillée, via des extraterrestres assez jubilatoires (tics de langage inclus), ou un huis clos oppressant en vaisseau spatial. Une mise en bouche engageante, donc, d’un space opera bien balancé, servi par un trait souple et enlevé.

Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

stars_2

Commentaires

  1. Francois Pincemi

    J’ai vu Monsieur Sfar parader sur bfm-télé. Il expliquait que comme il était célebre avec Bagieux, c’etait très excitant de ne pas faire ce qu’on attendait de lui. Pourquoi alors toujours parler de religion et de race? Quant au dessin et aux couleurs, ils semblent particulièrement indigents, au vu de la page présentée. Il s’agirait d’une série de sept tomes, donc je vais être très vigilant, car ces deux auteurs produisent vite, et en ce moment, l’argent est difficile à gagner. En tout cas, je vois mal ce livre dans la liste d’Angoulême.

  2. Raphael

    Ils ne produisent pas vite, Pénélope Bagieu a mis un an à dessiner cet album, vous ne vous rendez pas compte du travail que ça représente. Vous n’avez rien lu, mais vous décidez de descendre ce livre dans un forum, c’est tellement facile de faire le mal à l’abri derrière un ordinateur. Vous êtes un bien triste sire monsieur.

  3. Alice

    ahahaha un an pour faire cette bande dessinée ! Rien que la construction de la page en entier là me donne envie de vomir…
    Quand je vois d’autres auteurs moins connus qui arrivent à faire une bd sur un an la qualité graphique est tout autre !!
    C’est pas un mal de critiquer ce genre d’auteurs (auxquels on donne trop d’importance, d’ailleurs) qui sur la longueur commence à torcher leur bds…

  4. Ratcliff

    Et où peut-on voir ce que vous dessinez vous Alice? Quand on se permet de critiquer comme ça, on soit être sécrément douée, je demande à voir.

  5. Francois Pincemi

    Toujours la même rengaine! Depuis quand faut savoir dessiner pour oser exprimer une opinion sur un livre? Vous croyez peut-etre qu’il n’y a que les dessinateurs qui achètent les livres de leurs collègues? arf arf, la plupart se les font offrir par les directeurs de collection ou les attachés de presse, c’est bien connu! en fait, c’est le grand public, celui qui ne sait pas dessiner, qui achète les livres, avec l’argent gagné à la sueur de ses bras, de son front ou de sa retraite. Alors il a le droit d’être exigeant, voyez vous, Monsieur Rat-Cliff.

  6. Jean-Emmanuel S

    « Depuis quand faut savoir dessiner pour oser exprimer une opinion »

    Depuis que des gens qui ni connaissent rien viennent donner des leçons de dessin à des professionnels. Depuis que des trolls désoeuvrés ( n’est-ce pas) étalent leurs avis qui n’intéressent qu’eux sur tous les forums BD.

  7. luxsword

    Ben perso, je trouve aussi que ça pique les yeux. J’arrive pas à savoir si c’est le style de dessin de Pénélope Bagieu que je n’aime toujours pas sur papier (alors que sur son blog, j’aime beaucoup) ou si c’est juste la dégaine de l’héroïne alliée à des couleurs que je trouve atroces…

  8. Ornifle

    Très chouette, j’adore ce graphisme c’est très moderne. Pas étonnant que ça irrite les tenants de la BD de papa, ceux qui achètent les nouveaux Blake et Mortimer ou XIII, mais ça ne s’adresse pas au même public.

  9. Xon

    Un autre avis sur la BD, audacieux et lucide :
    A ouvrir pour rire ou pour pleurer #2 : Stars of the Stars de Bagieu & Sfar ???=

    http://marierameau.wordpress.com/2013/09/04/a-ouvrir-pour-rire-ou-pour-pleurer-2-stars-of-the-stars-de-bagieu-sfar/

    Meuh non ça n’irrite pas « les tenants de la BD de papa » ??
    C’est pas parce qu’on s’adresse à des collègiennes qu’il faut oublier les enjeux artistiques et littéraire non ?

  10. Maddy

    C’est vrai que ça irrite aussi les auteurs ratés une telle réussite, cette demoiselle gothique ou sa copine Tanxx qui n’arrête pas de cracher sur la bd girly.Le succès rend jaloux, c’est connu.

Publiez un commentaire