Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

10 Comments

Thermae Romae #1-2 ***

15 mars 2012 |

picto-critique-V3-3thermae_romae_couvPar Mari Yamazaki. Sakka, 7,50€, le 14 mars 2012.
2 volumes parus sur 4 – Série en cours au Japon.

Architecte romain en mal d’inspiration, Lucius Modestus cherche en vain de nouvelles idées pour continuer d’exercer son métier. Un jour, alors qu’il prend un bain dans les thermes, il est aspiré par un trou qui va l’amener tout droit… dans le Japon du XXIe siècle ! C’est dans cette culture également adepte des bains publics qu’il va trouver toutes les idées qui feront de lui un bâtisseur incontournable, qui travaillera même pour l’Empereur Hadrien.

thermae_romae_image1Commencé en 2009 et plébiscité par les critiques et les lecteurs, Thermae Romae est un manga déjà culte au Japon. Vendu à des millions d’exemplaires en seulement 4 volumes, il a remporté en 2010 le prix de l’histoire courte au Prix culturel Osamu Tezuka, ainsi que le Cartoon Grand Prize (ou prix Manga Taisho, décerné par un jury de libraires). Cette série vient d’être adaptée en dessin animé pour la télévision (vous pouvez voir les trois épisodes sur Wakanim) et est adapté en film pour le cinéma. Autant dire que ce titre fait sensation au Japon et qu’il est, à n’en pas douter, une des grosses sorties manga de l’année 2012. Qu’en penser ?

Tout d’abord il est clair que Thermae Romae est une histoire atypique comme seuls les mangakas peuvent créer (voir, pour exemple, le délirant Les Vacances de Jésus et Bouddha). Franchement inventif et travaillé, ce titre est particulièrement cocasse et enthousiasmant. En effet, l’auteure met habilement en lien les thermes antiques et les bains publics japonais par le biais de voyages temporels récurrents. En plus de produire des situations incongrues, elle se veut pédagogique sur les manières de se baigner au Japon et dans la Rome antique. Chaque chapitre se conclut ainsi par quelques notes historiques. Puisque les bains sont absents de notre culture française, on aurait pu s’attendre à un grand fossé culturel d’incompréhension, mais il n’en est rien. Les situations sont universelles, compréhensibles et amusantes. Alors certes, ce n’est pas hilarant, mais c’est clairement réjouissant et revigorant.

Le dessin qui évoque l’art romain est réussi, méticuleux bien qu’un peu rigide et souvent vide (arrière-plans). Le comique de répétition est bien maîtrisé et le choc comico-culturel toujours efficace : la naïveté et l’émerveillement constant de Lucius face aux bains japonais sont désopilants. Ce manga généreux, étonnant et instructif donne terriblement envie de se plonger dans un bon bain chaud ! Mari Yamazaki a donc gagné son pari.

THERMÆ ROMÆ © 2010 Mari Yamazaki, ENTERBRAIN, INC., Tokyo.

Achetez Thermae Romae T1 sur Fnac.com
Achetez Thermae Romae T1 sur Amazon.fr
Achetez Thermae Romae T1 sur BDfugue.com

thermae_romae_image2

Commentaires

Publiez un commentaire