Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 25, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Tokyo River’s Edge #1

4 novembre 2014 |
SERIE
Tokyo River's Edge
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
7.99 €
DATE DE SORTIE
24/09/2014
EAN
2756001759
Achat :

Qui les a traversés vous le dira : les quartiers populaires de Tokyo sont absolument charmants. Au creux des architectures ultramodernes, l’esprit de la vieille Edo flotte dans les ruelles d’Asakusa, d’Ueno et de toutes ces allées bordées de temples, d’échoppes ou de bars d’habitués, où les lumières sont chaudes et le saké enivre. C’est dans ce monde, au bord de la rivière Sumida, que se trouve l’agence de détectives privés Ôkawabata. Connue pour résoudre les affaires les plus insolites, elle voit défiler une galerie de personnages saugrenus, pour autant d’enquêtes entre rumeurs, légendes urbaines et fantômes du passé.

tokyoriversedge-1-case

Tokyo River’s Edge est typiquement un manga d’ambiances. Le trait vivant et réaliste d’Akio Tanaka, talentueux dessinateur de Coq de Combat, capte la saveur du cœur de la ville, son folklore, ses braillards, ses héros de quartier. Avec humour et acuité. Bistrots, cabarets, salles de compétitions clandestines… autant de lieux visités par un trio de personnages très attachants, comme le sont toutes ces «gueules» éphémères se succédant à chaque chapitre. Malheureusement, faute d’espace, peut-être – 20 pages par affaire –, les scénarios en eux-mêmes, signés Yuho Hijikata, n’ont pas grand intérêt : ils sont expédiés, manquent cruellement de fond et pour ne rien arranger, leurs schémas sont particulièrement répétitifs… On lira donc Tokyo River’s Edge pour la chaleur de ce Japon authentique, en regrettant que cette magnifique carte postale s’avère aussi superficielle.

RIVER’S EDGE OOKAWABATA TANTEISHA © Yuho Hijikata – Akio Tanaka 2009 / Nihonbungeisha Co., Ltd, Tokyo

 

tokyoriversedge-1-planche

Commentaires

  1. Luc

    J’ai été attiré par les graphismes et j’ai eu tort, absence totale de scénario.

Publiez un commentaire