Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 7, 2022















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

T’zée, une tragédie africaine

15 novembre 2022 |
SERIE
T'zée, une tragédie africaine
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
24 €
DATE DE SORTIE
06/05/2022
EAN
2205089757
Achat :

Le vieux léopard est mort : T’zée, le président qui a installé son palais dans la jungle, le dictateur qui a assis son pouvoir sans partage par la force et les échanges de bons procédés avec l’Europe, le leader illuminé qui a lancé une fusée depuis la forêt équatoriale, T’zée a été renversé et y est resté. Qui prendra la relève ? Sa veuve, la torride Bobbi ? Son dernier fils, le discret et intello Hippolyte ? La fille de son vieux copain de coup d’État, tombé en disgrâce depuis ? Entre tempête politique et délire mystique, le pays est en transe en attendant l’orage…

tzee_image1S’inspirant de la destinée de Mobutu et du Congo, mais aussi d’autres tyrans africains du XXe siècle, Appollo construit un récit en forme de tragédie grecque, comme il le laisse entendre dans le titre. Une idée brillante mais qui n’avait rien d’évident pour le scénariste réunionnais, qui a vécu plusieurs années à Luanda en Angola puis à Kinshasa au Congo, et qui a mis plus de dix ans, avec son complice Brüno (ensemble ils ont réalisé Commando Colonial et Biotope), à trouver comment raconter ces révolutions africaines. Finalement, c’est dans la littérature africaine francophone, et dans la structure de la tragédie (oracle, malédiction, trahison, sacrifice), qu’il a trouvé la solution pour proposer un album impressionnant de maturité et de profondeur. Son histoire est narrée par une voix off aussi affûtée que discrète, celle d’un aède omniscient qui laisse toutefois les dessins parler d’eux-mêmes, car le sens du cadrage et de la concision graphique de Brüno (Tyler Cross, L’Homme qui tua Chris Kyle…) sont toujours aussi impressionnants. On avance donc dans cet épais et touffu one-shot, construit en flashbacks imbriqués, sans jamais se perdre ni s’ennuyer : car si le mythe est sombre et sanglant, il dit tellement des errances de la Françafrique et, plus globalement, des vices et désirs de grandeur de l’Homme, qu’il touche juste à chaque acte.

tzee_image2

Publiez un commentaire