Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 29, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Yekini le roi des arènes

3 mars 2014 |
SERIE
Yékini le roi des arènes
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
20 €
DATE DE SORTIE
20/02/2014
EAN
2357610557
Achat :

Clément Xavier et Lisa Lugrin, deux jeunes diplômés de l’école de bande dessinée d’Angoulême, sont partis au Sénégal et en ont ramené une fiction quasi documentaire sur un phénomène sportif de société là-bas : la lutte. Plus populaire que le football, elle remplit les stades pour voir s’affronter des solides gaillards simplement habillés d’un slip et de gris-gris magiques, dans un match au protocole strict et au décorum incroyable. Les auteurs dressent le portrait de trois lutteurs – Tyson, Yékini et Balla Gaye 2 – et de trois visions du sport, entre tradition, business et politique.

yekini_image1Au-delà de la description d’un particularisme sportif local, c’est à un portrait d’un Sénégal en mouvement que se livrent les auteurs. Au fil de ces quelque 400 pages, et à travers les figures de combattants aux objectifs et à la personnalité bien différents, ils racontent une jeunesse fascinée par la réussite de quelques-uns, un peuple coincé entre le rêve de modernité et le poids des traditions, et une classe dirigeante (sportive, médiatique, politique) peu encline à partager. Cela fait beaucoup pour une seule bande dessinée !

Effectivement, Clément Xavier et Lisa Lugrin semblent à un moment quelque peu dépassés par leur sujet; ils veulent décrire et raconter trop de choses, tout en conservant un espace pour imaginer l’intimité de leurs personnages, ou pondre quelques scènes cocasses qui égayent l’ensemble. Résultat, leur livre manque de densité et souffre de récurrentes baisses de rythme. Dommage, car de nombreuses séquences sont épatantes de justesse, de finesse et d’humour, notamment grâce à un dessin crayonné sobre et chaleureux. Restent un sujet intéressant et traité avec sérieux et sincérité, et un premier long récit, bien que déséquilibré, prometteur pour la suite de la carrière de ses jeunes auteurs.

yekini_image2

Commentaires

  1. Marie Virginie

    Super BD, je viens de le finir. Je suis d’origine Sénégalaise et tout est conforme. La lutte sénégalaise et tout ce qui gravite autour. En plus il y a beaucoup d’humours. C’est vraiment super bien documenté. Je recommande chaudement.

Publiez un commentaire