Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Un gentil orc sauvage

24 octobre 2018 |
SERIE
Un gentil orc sauvage
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
16.95 €
DATE DE SORTIE
29/08/2018
EAN
2413010939
Achat :

Aujourd’hui, les orcs sont habillés, civilisés, bien polis et non violents. Enfin, sauf les orcs sauvages. Non ce n’est pas une légende, il en reste dans les forêts et ils commettent des exactions dans des villages d’orcs gentils. Oscar est de la famille des gentils. Mais suite à un malheureux concours de circonstances et à un syndrome qui le rend très méchant et tout noir, il va être pris pour un sauvage. Et sera forcé d’errer sur les routes, suscitant méfiance et rejet des autres habitants de ce monde pas si accueillant.

un_gentil_orc_sauvage_image1 Fraîchement sorti de l’école Émile Cohl, Théo Grosjean a déjà publié une parodie de Star Wars chez Jungle (L’Empire du pire), mais c’est bien par cette première longue bande dessinée qu’il devrait se faire connaître des lecteurs. Car le projet, s’il paraît un peu facile et déjà vu au départ, tient tout à fait la route sur ces quelque 200 pages, et surtout il fait rire. En effet, ce jeune Lyonnais, avec ce volume de fantasy humoristique, se pose en digne élève de Lewis Trondheim, qui l’accompagne ici dans sa collection Shampooing. Dans ses vannes et son rythme de narration, on retrouve le créateur de Donjon et Ralph Azham, dans son goût des blagues pipi-caca et des réparties qui claquent aussi. Ce n’est peut-être pas inédit, mais ça fonctionne. Et surtout, la quête en forme de fuite sans fin fonctionne très bien, d’autant que l’auteur la raccroche aux sujets d’actualité que sont les migrations et la montée de la xénophobie dans les pays qui étaient autrefois des terres d’accueil. Avec un dessin volontairement naïf et faussement raide, aux mille hachures créant la végétation ou les éléments de décor, Théo Grosjean balade ses héros et ses lecteurs, de Charybde en Scylla, et de rebondissements en fous rires. Une chouette surprise.

un_gentil_orc_sauvage_image2

Publiez un commentaire