Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 1, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

16 Comments

Un oeil sur les comics #6 – Savage Dragon

3 février 2010 |

oeil_comics_intro2010 démarre avec un joli coup de coeur côté comics. Pour sa sixième chronique sur BoDoï, Thomas Rivière, animateur du blog Comics Place, revient sur l’histoire d’une série marquante née dans les années 90 : Savage Dragon, d’Erik Larsen. Un comics d’aventures héroïques, drôle et énergique, dont un épais recueil des premiers épisodes vient de paraître chez Delcourt.

Il est enfin disponible le premier tome des aventures du Savage Dragon, depuis le 20 janvier, et si vous ne l’avez pas encore acheté, voici quelques lignes pour finir de vous convaincre de le faire.

oeil_comics_savage_dragon1Né en 1992 chez Image Comics sous la plume d’Erik Larsen, longtemps dessinateur de Spider-Man chez Marvel, Savage Dragon raconte les histoire d’un autre géant vert, doté d’une crète sur la tête. Personne ne sait qui il est, personne ne sait d’où il vient, il est amnésique quand commence l’histoire. Découvert dans une décharge en feu par des policiers de Chicago, il devient très vite l’un des leurs, et la mascotte des médias. Dragon est fort, très fort, il est aussi doté d’un pouvoir régénérant, ce qui le rend très difficile à mettre à terre. Il va devenir le bras armé de la police, et les criminels vont rapidement comprendre à qui ils ont à faire…

Dans ce premier recueil paru chez Delcourt, on retrouve beaucoup d’invités : Spawn, les Tortues Ninja, les membres de Youngblood et toute une horde de super-monstres (super-freaks en angais, devenus super-streums en français) sortis de l’imagination d’Erik Larsen. Ce volume de plus de 350 pages reprend l’épisode #0 (épisode origine de la série), la première mini-série de 1992 (trois épisodes rallongés en cinq lors de la nouvelle édition, pour plus de lisibilité), et la série régulière (les deux premiers numéros parus en 1993). En bonus, on découvre la série Blood & Guts (Sang et Tripes) écrite et dessinée par Jason Pearson (supervisée par Erik Larsen), une autre perle de la BD indépendante US.

Car Savage Dragon est un monument de la BD indépendante américaine. Erik Larsen a écrit et dessiné tous les numéros (la série en compte plus de 155 aux USA) avec une rigueur et une passion sans limite. Il a connu la gloire (Savage Dragon vendait plus de 600 000 exemplaires en 1993) et la crise (aujourd’hui sa série ressemble moins de 6 000 fidèles chaque mois), et continue contre vents et marées. Et elle se bonnifie avec l’age. Les premiers épisodes compilés dans le présent volume sont d’une qualité sans pareille, ils sont plein d’énergie et d’humour, et nous présentent ce personnage attachant dont on a envie de suivre les aventures dès le premier coup d’oeil.

oeil_comics_savage_dragon2Voilà donc une vraie série d’aventures héroïques dans la grande tradition des comics de Jack Kirby. C’est le travail d’une vie, c’est aussi une BD très drôle et réellement divertissante. On retrouve en lisant Savage Dragon tous les élements qui nous font aimer les comics, des couleurs qui claquent, des héros qui gagnent et qui souffrent, des monstres, du rire, des pages pleines et de l’action comme s’il en pleuvait.

Une série à découvrir d’urgence, le vrai premier coup de coeur de 2010.

Thomas Rivière

____________________________

Savage Dragon #1 – Baptême du feu.
Par Erik Larsen.
Delcourt, 27,50 €, le 20 janvier 2010.

Achetez Savage Dragon T1 sur Amazon.fr

____________________________

Commentaires

  1. Fridjoe

    ah ben ça donne bien envie. En revanche, dans la vidéo, juste avant Watchmen j’ai pas bien compris si vous citiez une série, un album ou quoi, que vous considérez comme un des chefs d’oeuvre auquel peut se comparer ce Savage Dragon. une précision svp ?

  2. Fridjoe

    ah ben ça donne bien envie. En revanche, dans la vidéo, juste avant Watchmen j’ai pas bien compris si vous citiez une série, un album ou quoi, que vous considérez comme un des chefs d’oeuvre auquel peut se comparer ce Savage Dragon. une précision svp ?

  3. Je pense que Thomas parle de Cerebus, une série créée par le Canadien Dave Sim: http://www.cerebusart.com/Welcome.htm

  4. Je pense que Thomas parle de Cerebus, une série créée par le Canadien Dave Sim: http://www.cerebusart.com/Welcome.htm

  5. Oui, Cerebus qui doit sortir en France très bientôt (il souffre d’un leger retard).

  6. Oui, Cerebus qui doit sortir en France très bientôt (il souffre d’un leger retard).

  7. Fridjoe

    merci. je ne connais pas. j’attends de vous lire au moment de la sortie française, alors.

  8. Fridjoe

    merci. je ne connais pas. j’attends de vous lire au moment de la sortie française, alors.

  9. Francois Pincemi

    Attention, il ne s’agit pas d’inédit, mais principalement de reprises en album Decourt de comics déjà parus chez semic . C’est le fils de mon voisin qui me l’a dit, c’est un grand spécialiste de comics (émanation de l’impérialisme US sur lequel il conviendrait de revenir un de ces jours….)

  10. Francois Pincemi

    Attention, il ne s’agit pas d’inédit, mais principalement de reprises en album Decourt de comics déjà parus chez semic . C’est le fils de mon voisin qui me l’a dit, c’est un grand spécialiste de comics (émanation de l’impérialisme US sur lequel il conviendrait de revenir un de ces jours….)

  11. JayWicky

    François, le fils de ton voisin est super-fort pour avoir lu Savage Dragon #0 et Blood & Guts (qui occupent un bon tiers de l’album comme l’explique Thomas) dans l’édition Semic d’il y a 15 ans, parce qu’ils n’y étaient pas. Savage Dragon #0 n’avait même pas été dessiné, à l’époque.

    Merci à Thomas pour cette chronique dithyrambique. Nous avons effectivement besoin du soutien des lecteurs pour que cette collection fonctionne et faire ainsi découvrir le petit univers des comics d’Erik Larsen en France.

    Une petite précision cependant : les films d’impression de Savage Dragon n’ont pas été détruits lors de l’incendie de la maison d’Erik Larsen, ils ont juste été égarés, et les fichiers informatiques étaient créés sur des logiciels obsolètes. C’est de là que provient le problème qui a forcé Delcourt à recourir au scan.

  12. JayWicky

    François, le fils de ton voisin est super-fort pour avoir lu Savage Dragon #0 et Blood & Guts (qui occupent un bon tiers de l’album comme l’explique Thomas) dans l’édition Semic d’il y a 15 ans, parce qu’ils n’y étaient pas. Savage Dragon #0 n’avait même pas été dessiné, à l’époque.

    Merci à Thomas pour cette chronique dithyrambique. Nous avons effectivement besoin du soutien des lecteurs pour que cette collection fonctionne et faire ainsi découvrir le petit univers des comics d’Erik Larsen en France.

    Une petite précision cependant : les films d’impression de Savage Dragon n’ont pas été détruits lors de l’incendie de la maison d’Erik Larsen, ils ont juste été égarés, et les fichiers informatiques étaient créés sur des logiciels obsolètes. C’est de là que provient le problème qui a forcé Delcourt à recourir au scan.

  13. Francois Pincemi

    Monsieur Jay Wicky, j’ai bien dit: « principalement de reprises en album Decourt de comics déjà parus chez semic’. Pour vous les deux tiers ne constituent pas le principal? Je ne suis pas allé compter les pagres, savez-vous, ce que je sais, c’est qu’il m’a dit: « ouais, mais j’en ai déjà lu une bonne partie, ca a déjà été traduit ». Voila.

  14. Francois Pincemi

    Monsieur Jay Wicky, j’ai bien dit: « principalement de reprises en album Decourt de comics déjà parus chez semic’. Pour vous les deux tiers ne constituent pas le principal? Je ne suis pas allé compter les pagres, savez-vous, ce que je sais, c’est qu’il m’a dit: « ouais, mais j’en ai déjà lu une bonne partie, ca a déjà été traduit ». Voila.

Publiez un commentaire