Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Warner rebaptise DC Comics en DC Entertainment

10 septembre 2009 |

Warner Bros et sa fililale DC Comics tremblent-ils face au futur ogre du divertissement familial Disney/Marvel ? Ils ne l’avoueront pas, mais l’annonce que le groupe vient de faire, une semaine après l’OPA de Mickey sur Spider-Man, peut le laisser penser.

dc_comics_logo.jpgWarner relance donc DC sous le nouveau nom DC Entertainment. Waaaou, ça claque. La raison: « maximiser le potentiel des marques DC », reprenant en cela un discours marketing déjà bien rodé par Marvel. Diane Nelson, ex-boss de Warner Premiere et désormais présidente de la nouvelle entité précise: « La création de DC Entertainment concrétise pleinement notre désir de fournir aux titres DC et à leurs fans le type de contenus qu’il n’est possible de créer que par une société globale, portant ses efforts sur de multiples plates-formes. DC Entertainment nous aidera à franchir une étape supplémentaire dans les excellentes relations de DC Comics et Warner Bros, afin de maximiser chacune des occasions de donner vie à des titres ou des personnages de l’incomparable bibliothèque DC. » En gros, Warner et DC veulent lutter avec Marvel sur le terrain des films de super-héros.

Mais le nouveau DC parviendra-t-il à se battre à armes égales avec son ennemi héréditaire, dans le domaine du cinéma ? Avec Batman, au vu de l’immense succès critique et public de The Dark Knight, très probablement. dc_comics_jla.jpg Avec Superman, pourquoi pas, mais les relations avec les ayants-droits sont à peine en train de se normaliser. Avec Wonder Woman, Green Lantern, ou Flash, rien n’est moins sûr, ces personnages semblant bien datés et moins fun que la mythologie Marvel (Captain America, Thor, les 4 Fantastiques…).

Toutefois, peut-être que l’avenir des films DC ne se situe pas dans le segment familial, mais plutôt dans celui des ados-adultes. Avec son label Vertigo, l’éditeur dispose ainsi de BD fascinantes et complexes, qui pourraient faire d’excellents films ou séries télé. Citons notamment Y le dernier homme, Fables, Hellblazer, Preacher, DMZ, Transmetropolitan… Et ce ne sont que quelques exemples.

Commentaires

  1. BOOYAKA-SHA

    le problème c’est qu’à part la JLA et quelques licences de VERTIGO,
    personne en a rien à foutre des persos DC.
    même GREEN LANTERN, on s’en fout.

    même les persos secondaires de MARVEL ont plus de charme.
    LUKE CAGE ou IRON FIST ont un coté POP marrant.
    BLACK PANTHER a du potentiel. SERGENT ROCK peut-être ?

  2. BOOYAKA-SHA

    le problème c’est qu’à part la JLA et quelques licences de VERTIGO,
    personne en a rien à foutre des persos DC.
    même GREEN LANTERN, on s’en fout.

    même les persos secondaires de MARVEL ont plus de charme.
    LUKE CAGE ou IRON FIST ont un coté POP marrant.
    BLACK PANTHER a du potentiel. SERGENT ROCK peut-être ?

Publiez un commentaire