Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Whaligoë #1 **

20 février 2013 |

picto-critique-V3-2whaligoe_couvPar Virginie Augustin et Yann. Casterman, 12,95 €, le 6 février 2013.

Un écrivain et sa muse, qui ne sont plus ni inspirés ni en odeur de sainteté à Londres, s’en vont en calèche vers l’Écosse et sont forcés de s’arrêter dans le village de Whaligoë. Où il n’y a pas grand-chose d’autre à faire que boire ou parier sur des combats de coqs. Sauf qu’un romancier en vogue y aurait élu résidence. Et ce n’est pas le seul mystère qui règne sur ce lieu qui sent la tourbe…

whaligoe_imageSpectres éthérés, bourgeoise accro au laudanum, joutes verbales de poètes ratés, misère sociale… Yann (Le Tueur aux mangas, Gringos LocosLe Pilote à l’Edelweiss…) ne se prive de rien de l’arsenal fictionnel de l’univers britannique de la fin du XIXe siècle pour composer ce premier tome. Il en fait des tonnes, ralentissant l’action par des dialogues surabondants et alourdis par des références peu subtiles à la littérature anglaise. Résultat, on a du mal à se passionner pour des personnages pourtant prometteurs, évoluant dans un environnement propice aux plus sombres des scénarios. C’est rageant, car toutes les bases sont là, principalement grâce au dessin plein de grâce et d’énergie de Virginie Augustin (Alim le tanneur), immédiatement envoûtant. Un premier volume mi-figue mi raison, donc. Espérons que le second haussera le niveau.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Commentaires

Publiez un commentaire