Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Alice in Borderland #1

18 juin 2013 |
SERIE
Alice in Borderland
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
6.99 €
DATE DE SORTIE
12/06/2013
EAN
2756037036
Achat :

Série en cours – 5 volumes parus au Japon.

« Je rêvais d’un autre monde », chantait Téléphone. Un air que pourrait fredonner Alice. Non, pas l’héroïne du célèbre roman, mais plutôt un jeune loser, du genre qui se déleste de ses responsabilités sur une société qu’il juge pourrie. Qu’il se rassure, le rêve va devenir réalité ! Projeté dans un univers parallèle où se dressent les ruines d’un Tokyo dévasté, Alice et ses deux potes Karube et Shôta sont désormais invités à participer à de mystérieux tournois où leurs vies seront mises en jeu! Acculés aux portes du désespoir, les trois jeunes gens vont devoir puiser au fond d’eux-mêmes afin de donner… non, de découvrir le meilleur de leur personnalité! Ou comment se sentir en vie lorsque la mort vous frôle de près…

alice_in_borderland_image1« Grandissez, soyez matures et responsables », rabâchent les adultes. Si au moins les adultes appliquaient leurs propres conseils, les enfants seraient sans doute plus motivés à l’idée de devenir des êtres accomplis. De là à prendre comme prétexte la phrase précédente comme excuse pour glander et sortir de grandes phrases de philosophie de comptoir, il n’y a qu’un pas. Certes le monde des adultes est loin d’être parfait, c’est même une sorte de purgatoire qu’ils se sont eux-mêmes construits, mais réussir une entreprise au prix d’efforts parfois insurmontables vous prodigue aussi une sacrée fierté ! Voilà finalement le message de l’auteur Haro Asô : la réalité finit toujours par rattraper les rêveurs, jusque dans leurs rêves ! Lorsque l’on est persuadé d’être un perdant, que la vie ne vaut rien, qu’aucune passion ne vient ranimer une flamme éteinte depuis un bail, parfois les solutions extrêmes s’imposent et peuvent réveiller en vous un potentiel inestimable. Borderland, c’est un peu l’ultime frontière, le dernier test qui fera de nos losers des êtres définitivement perdus, ou des « héros » surréalistes sans super pouvoir, mais avec un cerveau éveillé et vivant. Bref, un coup de pied au fondement qui n’oublie jamais d’être passionnant à lire, riche en scènes d’action à grand spectacle, et au style graphique proche de celui d’Inoue (Vagabond). Ça fait mal sur le coup, mais on dit merci par la suite !

Kara

alice_in_borderland_image2

Commentaires

Publiez un commentaire