Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

6 Comments

Angoulême 2009: que penser de la sélection?

23 octobre 2008 |

prix_essentiels.jpgÉvidemment, toutes les sélections (sans parler des palmarès) engendrent leur lot de mécontentements. La sélection officielle du 36e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême ne fera pas exception. Et c’est tant mieux, car c’est en affirmant d’année en année ses choix que le Festival gagnera en crédibilité et en éclectisme. Certains diront qu’il gagne surtout en élitisme, vu le nombre d’ouvrages pas mainstream pour un sou qui figurent dans la liste des 56 albums qui comptent en 2008. Petite revue de détail des sélections « officielle » et « patrimoine ».

Les « petits » éditeurs indépendants se taillent la part du lion, avec plus de 20 nominations sur 56, alors que leur production annuelle reste minime au regard de la taille du marché. Mention spéciale à L’Association, dont cinq des livres figurent dans la sélection, et pas des moindres: Le Petit Christian #2, La Guerre d’Alan #3, Lock Groove Comix #1, Les Amis et Le Tricheur. Ego comme X, qui case deux de ses trois parutions de l’année, est bien mis en avant, tout comme Çà et Là et Les Requins Marteaux (deux nominations chacun). Enfin, un grand bravo à Cornélius, qui voit quatre de ses très beaux livres figurer dans la liste (plus un dans la sélection jeunesse).

Les gros éditeurs connaissent quant à eux des sorts différents. Dargaud-Kana compte sept nominations dont deux mangas. Dupuis, de plus en plus concurrencé dans son secteur de prédilection – la jeunesse – est nommé trois fois en « officiel » et « patrimoine », dont deux fois pour des intégrales (Marzi et Johan et Pirlouit). Delcourt s’en tire plutôt bien, avec sept nominations (hors jeunesse – 4 nominations), mais seulement pour des titres anglo-américains (cinq) et japonais (deux). Casterman est récompensé pour ses collections Rivages Noir (deux nominations) et KSTR (deux aussi), ainsi que pour un livre chinois et le Breakdowns d’Art Spiegelman en patrimoine. En revanche, Le Lombard et Soleil ne récupèrent que les miettes, avec un album sélectionné pour le premier et deux pour le second. Le conglomérat Glénat/Vents d’Ouest/Drugstore sauve les meubles avec six titres sélectionnés. De son côté, Fluide Glacial résiste avec deux albums phares (Les Bidochon et Lucien). Les Humanos ne sont pas appelés, ni Panini. À se demander s’ils ont envoyé des livres au comité de sélection…

fauve_dor_2008.jpgFuturopolis reçoit trois nominations, ce qui est bien le minimum après une année riche en belles parutions.

Alors, au final, que penser de cette sélection? Benoît Mouchart, directeur artistique du Festival, a affirmé sa volonté de porter la bande dessinée auprès du grand public, aidé en cela par la Fnac et la SNCF, partenaires du FIBD. Ce qu’il aurait dû préciser, c’est qu’il souhaite porter une bande dessinée peu médiatique vers un plus large public. Plutôt une bonne idée. Alors, bien sûr, on peut constater que le comité de sélection a parfois choisi des livres difficiles et que certains ouvrages un brin plus accessibles (et qui auraient pu amener de nouveaux lecteurs au 9e art) ont été laissés de côté. On pourrait aussi citer tous les albums soutenus par BoDoï qui ne figurent pas dans la liste finale (Super Spy, le Donjon de Christophe Gaultier, le dernier livre de Thomas Ott…). Mais la sélection du Festival d’Angoulême a ce grand mérite de ne pas être consensuelle et de laisser la place à un beau palmarès (on vous fera part de nos préférences très prochainement). Faire des choix, c’est être critique. Et c’est aussi prendre le risque d’être critiqué.

Et vous, qu’en pensez-vous? Réagissez à cet article et livrez-nous votre propre sélection !

Retrouvez la sélection officielle ici, la sélection patrimoine là et la sélection jeunesse ici. Et pour savoir qui vote pour quoi, cliquez ici.

Photos © JF Alvarez / FIBD

Commentaires

  1. Disons que le ocmité n’a pas le temps de tout lire, ou alors il y a des pots de vins cachés, des auteurs qui ne sont pas les amis de Joann Sfar, voir les chouchoux de certains membres du jury de sélection du FIBD. Entre la Fnac et le réseau Albums … ça se base sur les soit-disant meilleures ventes, et les « coups de coeur ».
    Je regrette de ne pas voir soit L’Anthologie de la Lucha Libre voir un des trois albums sortie récemment : Luchadores Five, Tikitis, Téquila. C’est qu’il y a de plus frais et d’original dans la Bande Dessinée actuellement ! De plus, ils ont eu tout de même une nomination aux Will Eisner Awards au Comic Con de San Diego (catégorie humour) , ça méritait largement une sélection !
    De plus les auteurs ont fait une tournée en France sponsorisée par les librairies Albums ! ça m’étonne un peu !
    Oui on aurait pu mettre Panini pour le Civil War, ou la Mort de Superman, ou encore The ultimate Dark Knight de Miller … dommage.

    En ce qui concerne Donjon, pour moi cette série s’essoufle, on peut mettre les dessinateurs les plus tordus graphiquement, voir mauvais (je regrette mais le Zénith repris par Boulet est décevant ) , trop trop trop d’albums qui s’enchainent, s’empile, s’intercalent … c’est épuisant.
    Non, ça n’aurait pas mérité de sélection. Cette série mérite une belle mort. il serait temps.

    Toute cette sélection, c’est comme pour le Goncourt, le Fémina etc … ça ne sert soit à relancer les ventes de l’un, ou à lancer les ventes de l’autre. Et le Grand Prix, c’est juste les vieux qu’on fait déplacer pour voter mais ils ont en marre à force.

    Julien (chroniqueur BD sur le Mague.net)

  2. Disons que le ocmité n’a pas le temps de tout lire, ou alors il y a des pots de vins cachés, des auteurs qui ne sont pas les amis de Joann Sfar, voir les chouchoux de certains membres du jury de sélection du FIBD. Entre la Fnac et le réseau Albums … ça se base sur les soit-disant meilleures ventes, et les « coups de coeur ».
    Je regrette de ne pas voir soit L’Anthologie de la Lucha Libre voir un des trois albums sortie récemment : Luchadores Five, Tikitis, Téquila. C’est qu’il y a de plus frais et d’original dans la Bande Dessinée actuellement ! De plus, ils ont eu tout de même une nomination aux Will Eisner Awards au Comic Con de San Diego (catégorie humour) , ça méritait largement une sélection !
    De plus les auteurs ont fait une tournée en France sponsorisée par les librairies Albums ! ça m’étonne un peu !
    Oui on aurait pu mettre Panini pour le Civil War, ou la Mort de Superman, ou encore The ultimate Dark Knight de Miller … dommage.

    En ce qui concerne Donjon, pour moi cette série s’essoufle, on peut mettre les dessinateurs les plus tordus graphiquement, voir mauvais (je regrette mais le Zénith repris par Boulet est décevant ) , trop trop trop d’albums qui s’enchainent, s’empile, s’intercalent … c’est épuisant.
    Non, ça n’aurait pas mérité de sélection. Cette série mérite une belle mort. il serait temps.

    Toute cette sélection, c’est comme pour le Goncourt, le Fémina etc … ça ne sert soit à relancer les ventes de l’un, ou à lancer les ventes de l’autre. Et le Grand Prix, c’est juste les vieux qu’on fait déplacer pour voter mais ils ont en marre à force.

    Julien (chroniqueur BD sur le Mague.net)

  3. Nous sommes ravis d’apprendre que  » Les “petits” éditeurs indépendants se taillent la part du lion, avec plus de 20 nominations sur 56, alors que leur production annuelle reste minime au regard de la taille du marché ».
    Cependant, leur représentation est encore faible sur ce type d’évènement… au regard de la qualité de leur production !
    C’est pourquoi, L’autre livre organise depuis 2003 le salon de l’édition indépendante :

    6ème salon international de l’édition indépendante [28 au 30 nov. 2008 – PARIS]

    L’association L’autre livre organise le 6ème Salon de l’édition indépendante du 28 au 30 novembre 2008 de 11h à 20h à l’Espace des Blancs Manteaux, 48 r vieille du Temple, PARIS 4ème (M° Hôtel de ville).
    Ce Salon international donne l’occasion aux lecteurs de découvrir la production littéraire de plus d’une centaine d’éditeurs français ou étrangers dont l’existence est précieuse pour la vie des livres. Des débats autour du Plan d’urgence pour l’édition indépendante (rédigé lors des Etats généraux) étudieront les propositions de l’association pour la bibliodiversité.

    Nocturne jusqu’à 22h le vendredi
    Lectures, débats et dédicaces
    130 éditeurs en direct
    Entrée gratuite !

  4. Nous sommes ravis d’apprendre que  » Les “petits” éditeurs indépendants se taillent la part du lion, avec plus de 20 nominations sur 56, alors que leur production annuelle reste minime au regard de la taille du marché ».
    Cependant, leur représentation est encore faible sur ce type d’évènement… au regard de la qualité de leur production !
    C’est pourquoi, L’autre livre organise depuis 2003 le salon de l’édition indépendante :

    6ème salon international de l’édition indépendante [28 au 30 nov. 2008 – PARIS]

    L’association L’autre livre organise le 6ème Salon de l’édition indépendante du 28 au 30 novembre 2008 de 11h à 20h à l’Espace des Blancs Manteaux, 48 r vieille du Temple, PARIS 4ème (M° Hôtel de ville).
    Ce Salon international donne l’occasion aux lecteurs de découvrir la production littéraire de plus d’une centaine d’éditeurs français ou étrangers dont l’existence est précieuse pour la vie des livres. Des débats autour du Plan d’urgence pour l’édition indépendante (rédigé lors des Etats généraux) étudieront les propositions de l’association pour la bibliodiversité.

    Nocturne jusqu’à 22h le vendredi
    Lectures, débats et dédicaces
    130 éditeurs en direct
    Entrée gratuite !

  5. Merci de cette information. Peut-être pourriez-vous m’envoyer un communiqué de presse avec visuels (br@bodoi.com) pour que nous annoncions ce salon dans notre rubrique événement (plutôt que de laisser cette infos dans les commentaires de cet article…).
    Cordialement

  6. Merci de cette information. Peut-être pourriez-vous m’envoyer un communiqué de presse avec visuels (br@bodoi.com) pour que nous annoncions ce salon dans notre rubrique événement (plutôt que de laisser cette infos dans les commentaires de cet article…).
    Cordialement

Publiez un commentaire