Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Angoulême 2013 : l’expo Jean-Claude Denis

1 février 2013 |

Démarrons notre série de reportages au 40e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême avec la visite de l’exposition rétrospective de son président de l’année : Jean-Claude Denis.

denis01Installée dans le joli Hôtel Saint-Simon, en centre-ville, l’exposition consacrée à Jean-Claude Denis est à l’image de son oeuvre : classe, sobre et lumineuse. Le rez-de-chaussée est largement dédié à son personnage phare depuis 30 ans, Luc Leroi, rouquin bavard, serviable, coeur d’artichaut, mais aussi un peu loser et tête-à-claques. On peut donc admirer des planches originales de Luc Leroi contre les forces du mal ou Le Nain jaune, apprécié l’évolution du trait de l’auteur vers de plus en plus de naturel, de souplesse et de lisibilité, dans des compositions toujours nickel.

En complément, dans une petite salle du fond, on admire quelques planches et illustrations autour de la musique (Denis est aussi musicien), son histoire courte sur Harry Belafonte pour BDMusic, une image pour un disque de Pow Wow ou un dessin pour un article sur Manset.

À l’étage, on se penche sur les autres bandes dessinées majeures de l’auteur : Quelques mois à l’Amélie, L’Ombre aux tableaux, Tous à Matha ou le récent Zone blanche. L’occasion d’apprécier un beau travail sur la couleur, tout en douceur et en nuances. Une facette de son oeuvre approfondie par la dernière salle, dans laquelle on découvre des croquis oubliés, des carnets remplis de traits et de couleurs, et de splendides aquarelles de voyage. Et en bonus, on peut jouer au voyeur et observer par une lucarne la chambre sous les toits de Luc Leroi! La boucle est bouclée, et la balade fut franchement agréable.

Images © Jean-Claude Denis / Photos © BoDoï

Publiez un commentaire