Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

8 Comments

Ankama lance Akiba, un magazine de mangas

6 décembre 2010 |

Jamais à court de projets innovants, Ankama se lance dans la publication d’un magazine de mangas en janvier prochain.

akiba_couvC’est par sa branche presse (Dofus Mag, IG Magazine…) qu’Ankama va initier Akiba, un mensuel de 228 pages (dont 32 en couleur), tirés à 38 000 exemplaires et vendu 4,95 €. À l’intérieur, des BD 100% japonaises, la plupart spécialement créées pour le magazine par de jeunes auteurs nippons, ainsi qu’un manga inédit et des pages rédactionnelles sur l’actualité du genre, des dessins animés et des jeux vidéo.

Inspiré des publications japonaises de ce type, Akiba proposera sept séries à suivre (à coups de 20 pages par mois) et surtout demandera aux lecteurs de voter pour leurs préférées. La série la plus populaire sera en couverture le mois suivant, et si elle enchaîne les bons classements (5 fois en tête), elle sera publiée en album. En revanche, une série se retrouvant en dernière position quatre fois consécutives sera arrêtée.

Ankama continue donc de tenter des choses, de diversifier ses activités éditoriales. 2010 a vu naître une belle et moderne revue d’art (Hey!), une nouvelle collection jeunesse (Cosmo), et des comics dont la première série arrive en kiosques la semaine prochaine (on en reparle à ce moment-là). 2011 démarrera donc avec un audacieux projet de magazine de prépublications de mangas. Mais où s’arrêtera l’éditeur de Roubaix ?

_______________________

Akiba n°1.
Collectif.
Ankama, 4,95 €, le 27 janvier 2011.

_______________________

akiba_page

Commentaires

  1. cris

    ankama nous avait habitué à mieux !
    ce magazine manga est visiblement pensé comme tous ceux qui l’ont précédé avec ses séries et ce classement à la « ko-lanta » ; comme si la quantité des lecteurs était un gage de qualité !? un peu plus de couilles et de choix éditoriaux seraient pourtant mieux que ce populisme omniprésent jusqu’aux oeuvres d’art ! cette époque est bien misérable , et je ne regrette pas mes vingts ans avec des journaux comme METAL HURLANT qui avaient un VRAI point de vue sur une certaine BD à offrir au 9° art . cette vision des choses au travers de l’argent et du rendement est la triste réalité qui nous pourri notre époque déjà calamiteuse .

  2. cris

    ankama nous avait habitué à mieux !
    ce magazine manga est visiblement pensé comme tous ceux qui l’ont précédé avec ses séries et ce classement à la « ko-lanta » ; comme si la quantité des lecteurs était un gage de qualité !? un peu plus de couilles et de choix éditoriaux seraient pourtant mieux que ce populisme omniprésent jusqu’aux oeuvres d’art ! cette époque est bien misérable , et je ne regrette pas mes vingts ans avec des journaux comme METAL HURLANT qui avaient un VRAI point de vue sur une certaine BD à offrir au 9° art . cette vision des choses au travers de l’argent et du rendement est la triste réalité qui nous pourri notre époque déjà calamiteuse .

  3. meowgirl

    Je ne comprends pas ce commentaire !
    Comment peut-on juger de la qualité des choix éditoriaux à la vue d’une seule page et d’un comm de presse repris partout ? pourquoi ne devrait-il y avoir que des couilles dans les choix éditoriaux ? Le rose gêne monsieur ?

    Je trouve plutôt « couillu » de sortir ce mag alors que tant d’autres se sont cassés la gueule. C’est un pari intéressant et risqué.

    Ce magazine de prépublication manga est original, il ne publie pas de séries déjà dispo sous une autre forme puisque c’est de la création… japonaise qui plus est ! Et qui est mieux placé qu’un japonais pour dessiner du manga ? Je suis trop souvent déçue par les français qui s’y essaient…

    Le système de classement est un système japonais qui existe depuis longtemps et qui permet aux lecteurs de donner son avis… on peut espérer que la quantité de lecteurs permettra au magazine de survivre plus que ses prédécesseurs… et pourquoi ne pas envisager que le lectorat puisse avoir un avis qualitatif ?

    Je n’aime pas qu’on m’impose des goûts qui ne sont pas les miens. La BD, pour être un art, doit-elle devenir aussi dénuée de sens pour le commun des mortel que l’art moderne ? La BD est peut-être un art, mais c’est entre autre celui du divertissement : laissez-moi me divertir avec des mag comme celui-ci. Des japoniaiseries, comme vous devez les penser.

    Je trouve la critique gratuite ici. Le public de ce mag n’est certainement pas le même que celui de Metal Hurlant… qui n’existait déjà plus quand je suis née… A chaque époque ses passions, m’est avis que Japan Expo ou les masses de mangas qu’on trouve en France prouvent qu’il y a une passion qui mérite magazine. Il me semble que ce qu’AKIBA aura à offrir sera toujours plus osé qu’une énième réédition de Dragon Ball ou un non-choix éditorial français pour des mangas déjà plébiscités au Japon… à défaut d’un VRAI point de vue sur une certaine BD … qu’il n’a a priori aucune prétention d’aborder. (et j’espère qu’il ne le fera pas !)

  4. meowgirl

    Je ne comprends pas ce commentaire !
    Comment peut-on juger de la qualité des choix éditoriaux à la vue d’une seule page et d’un comm de presse repris partout ? pourquoi ne devrait-il y avoir que des couilles dans les choix éditoriaux ? Le rose gêne monsieur ?

    Je trouve plutôt « couillu » de sortir ce mag alors que tant d’autres se sont cassés la gueule. C’est un pari intéressant et risqué.

    Ce magazine de prépublication manga est original, il ne publie pas de séries déjà dispo sous une autre forme puisque c’est de la création… japonaise qui plus est ! Et qui est mieux placé qu’un japonais pour dessiner du manga ? Je suis trop souvent déçue par les français qui s’y essaient…

    Le système de classement est un système japonais qui existe depuis longtemps et qui permet aux lecteurs de donner son avis… on peut espérer que la quantité de lecteurs permettra au magazine de survivre plus que ses prédécesseurs… et pourquoi ne pas envisager que le lectorat puisse avoir un avis qualitatif ?

    Je n’aime pas qu’on m’impose des goûts qui ne sont pas les miens. La BD, pour être un art, doit-elle devenir aussi dénuée de sens pour le commun des mortel que l’art moderne ? La BD est peut-être un art, mais c’est entre autre celui du divertissement : laissez-moi me divertir avec des mag comme celui-ci. Des japoniaiseries, comme vous devez les penser.

    Je trouve la critique gratuite ici. Le public de ce mag n’est certainement pas le même que celui de Metal Hurlant… qui n’existait déjà plus quand je suis née… A chaque époque ses passions, m’est avis que Japan Expo ou les masses de mangas qu’on trouve en France prouvent qu’il y a une passion qui mérite magazine. Il me semble que ce qu’AKIBA aura à offrir sera toujours plus osé qu’une énième réédition de Dragon Ball ou un non-choix éditorial français pour des mangas déjà plébiscités au Japon… à défaut d’un VRAI point de vue sur une certaine BD … qu’il n’a a priori aucune prétention d’aborder. (et j’espère qu’il ne le fera pas !)

  5. Sei-Chan

    Personnellement, je trouve que c’est un bon début pour un premier magazine.il est vrai qu’au début, l’éditeur aurait du essayer de viser un publique masculin en premier lieu comme a fait Newtype, Otaku USA etc. Au moins c’est pas un mag avec des mangas fait par des francais (parce que je les trouve assez amateur). Tout ce que j’espère c’est que ce mag soit original. C’est a dire, qu’il ne parle pas des mêmes trucs que les autres. C’est vrai que la critique est gratuite et comme a dit Meowgirl, c’est juste la page couverture qu’on voit, donc on ne peut savoir son réel contenu.

  6. Sei-Chan

    Personnellement, je trouve que c’est un bon début pour un premier magazine.il est vrai qu’au début, l’éditeur aurait du essayer de viser un publique masculin en premier lieu comme a fait Newtype, Otaku USA etc. Au moins c’est pas un mag avec des mangas fait par des francais (parce que je les trouve assez amateur). Tout ce que j’espère c’est que ce mag soit original. C’est a dire, qu’il ne parle pas des mêmes trucs que les autres. C’est vrai que la critique est gratuite et comme a dit Meowgirl, c’est juste la page couverture qu’on voit, donc on ne peut savoir son réel contenu.

Publiez un commentaire