Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

À la découverte du josei

26 juin 2013 |

Zoom sur trois nouveaux mangas josei, à destination premières des jeunes femmes, un genre qui peine à décoller en France.

Vous le savez, chaque magazine de prépublication de manga a un lectorat cible très précis et s’attèle à le combler à longueur de parution. Si à présent tout le monde connaît le shônen (pour les garçons), le shôjo (pour les filles) et le seinen (pour les jeunes hommes adultes), un type de manga a nettement plus de mal à s’installer dans l’Hexagone : le josei, à destination des jeunes femmes. Pourtant, les titres de cette catégorie disponibles en France sont presque tous très bons. Les dessins délicats et les histoires adultes pleines de sentiments donnent aux personnages une profondeur et une humanité rares. Pourquoi les lectrices boudent-elles ces titres alors qu’elles se précipitent au cinéma voir des comédies romantiques ou des drames chargés d’émotion ? Est-ce le graphisme épuré, le propos ou tout simplement la cible japonaise originelle qui freinent les Françaises ? Mystère. Mais ce qui est certain, c’est que ces titres ont tout pour plaire, aux filles comme aux garçons. Voici une petite sélection de trois nouvelles séries, aussi différentes qu’indispensables.

josei_kidsKids on the slope

Par Yuki Kodama, Kazé Manga, 6,69€.
2 volumes parus sur 9 – série terminée au Japon.

Kids on the slope nous plonge dans un univers scolaire et musical dans les années 1960. Ritsu et Sentarô, deux amis d’enfance, vont rapidement être rejoints par un nouveau venu dans la région : Kaoru. Ce trio est un habile mélange de personnages aussi complémentaires qu’attachants. Liés par des sentiments qui oscillent entre l’amour et l’amitié, ces trois lycéens vont vivre sous nos yeux des moments simples de partage, d’amour et de jalousie.

Adapté en animé (à regarder gratuitement sur le compte Dailymotion de Dybex) et lauréat du 57e prix Shôgakukan dans la catégorie générale, Kids on the slope est une véritable pépite. Pour sa toute première histoire longue, Yuki Kodama nous offre une histoire toute en finesse sur fond de jazz. Son ambiance chaleureuse et accueillante, son univers doux, ses personnages ensorcelants et son background musical nous transportent dans le Japon de l’après-guerre et son américanisation galopante. Le tout est sublimé par un dessin féminin, juste et sensible.

Kids on the slope #1-2
Par Yuki Kodama.
Kazé Manga, 6,69€, T2 le 12 juin 2013.

Achetez le T1 sur Fnac.com
Achetez le T1 sur Amazon.fr
Achetez le T1 sur BDFugue.com

Achetez le T2 sur Fnac.com
Achetez le T2 sur Amazon.fr
Achetez le T2 sur BDFugue.com

josei_chihayafuruChihayafuru

Par Yuki Suetsugu, Pika, 7,50€.
2 volumes parus sur 21 – série en cours au Japon.

Chihaya est une jeune fille qui se lance dans le karuta. Ce jeu typiquement japonais nécessite une mémoire et une rapidité impressionnantes. En effet, pour avoir l’espoir de remporter un match, il faut connaître par cœur les 100 poèmes du jeu, mais surtout savoir les reconnaître très rapidement pour s’emparer de la carte correspondante avant son adversaire!

Digne successeur du passionnant Hikaru no go, Chihayafuru nous entraîne dans un univers ludique jusque-là inconnu. Ce jeu aux apparences nobles et classiques se révèle être propice à la compétition. On le découvre à travers l’initiation de Chihaya et tout semble extrêmement simple. On se laisse facilement porter par la tension narrative des parties et les moments plus intimistes centrés sur la vie des personnages. Afin d’amener les lecteurs à se lancer eux aussi dans ce jeu, Pika propose dans le premier volume un livret contenant les 100 poèmes du jeu ainsi que les 8 premières cartes de karuta. A raison de 8 cartes par volume, les lecteurs auront leur jeu complet à partir du tome 13. Ayant remporté le prix Manga Taishô en 2009 et le prix du shôjo Kôdansha en 2011, ce manga a su conquérir le public et les critiques japonais. Espérons que le dessin moderne et léché attirera les lecteurs français !

Chihayafuru #1-2
Par Yuki Suetsugu.
Pika, 7,50€, T2 le 2 mai 2013.

Achetez le T1 sur Fnac.com
Achetez le T1 sur Amazon.fr
Achetez le T1 sur BDFugue.com

Achetez le T2 sur Fnac.com
Achetez le T2 sur Amazon.fr
Achetez le T2 sur BDFugue.com

josei_kamakuraKamakura Diary

Par Akimi Yoshida, Kana, 7,45€.
1 volume paru sur 5 – série en cours au Japon.

Trois sœurs apprennent la mort de leur père, lui qui les a abandonnées pour refaire sa vie avec une autre femme voilà 15 ans. Alors qu’elles se rendent aux funérailles avec un apparent détachement, la rencontre avec leur demi-sœur, l’autre fille qu’a eu leur père avec sa nouvelle compagne, va chambouler leur petite vie bien réglée.

Ayant décroché un prix d’excellence au Japan Media Arts Festival en 2007 et le Taishô Manga Awards 2013, Kamakura Diary arrive en France avec une certaine notoriété. Les lecteurs de la première série de l’auteure publiée en français (Banana Fish) attendaient d’ailleurs depuis longtemps la publication d’une nouvelle œuvre de la mangaka. Dans ce récit tout en retenue, et non sans humour, Akimi Yoshida nous présente une galerie de personnages travaillés et réalistes. C’est avec son esprit campagnard, sa simplicité et sa maîtrise de la description des relations humaines que ce titre convainc. Pas besoin d’artifices ou de scènes abracadabrantes, les situations courantes et la mise en avant des liens familiaux suffisent à captiver le lecteur. Abordant de nombreux thèmes universels tels que le deuil, l’amour, le mensonge ou les doutes, cette série devrait parler à tout un chacun.

Kamakura Diary #1
Par Akimi Yoshida.
Kana, 7,45€, le 19 avril 2013.
Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Publiez un commentaire