Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Ashita no Joe – Tomorrow’s Joe #3-13 ***

8 octobre 2012 |

ashita_couvParpicto-critique-V3-3 Asao Takamori & Tetsuya Chiba. Glénat, 10,75€, le 18 juillet 2012.
13 volumes parus sur 13 – Série en terminée au Japon.

Durant des milliers pages, Joe aura bien grandi. Le garçon issu des bas quartiers est passé de jeune délinquant enfermé en maison de correction au statut d’homme et de passionné de boxe. Si au départ il se battait surtout contre lui-même et la société qui le rejetait, il s’est vite pris au jeu. Cette ferveur et son dévouement l’ont conduit à se confronter à des adversaires de plus en plus impressionnants. Mais peut-on vraiment parler d’adversaires ? Leur passion commune pour la boxe, la volonté de gagner coûte que coûte, quitte à y laisser la vie, font d’eux des hommes de plus en plus proches. Malgré leur rivalité évidente, ces boxeurs ne se détestent pas, ils s’admirent, se cherchent et veulent surtout montrer aux autres lequel est le plus coriace, le plus dur, le mieux entraîné, le plus surprenant, le plus résistant et le plus ingénieux.

ashita_imageCe qui est impressionnant chez Joe Yabuki, c’est son envie d’aller plus loin, de devenir plus fort et de tout donner pour sa passion. Face à des épreuves difficiles, le jeune poids coq se relève toujours pour affronter la suite. Mais ici pas d’utopie : les obstacles de la vie et les matches de boxe marquent à vie ce sportif. Joe vit une lutte quotidienne, contre ses adversaires et contre lui-même, encore. Parfois c’est le corps qui ne suit pas, parfois la technique ou le mental… Mais il ne se démonte pas, ne se détourne jamais de son objectif: devenir champion du monde. Passant de la hargne de ses premiers combats à la rigueur qu’exige la boxe, le jeune homme ne perd pas pour autant son caractère bien trempé. Jusqu’à sa fin magnifique et culte, Joe se sera battu de toutes ses forces, aura convaincu et donné de l’espoir à tout un peuple qui le soutient pendant la période difficile que traverse le Japon.

Malgré quelques passages et combats superflus ou poussifs, Ashita no Joe n’a clairement pas volé sa renommée. Plus de 40 ans après sa première parution, ce classique et pionnier du nekketsu (genre où le héros, généralement orphelin, va devoir se dépasser pour réaliser son rêve absolu) mérite qu’on s’y intéresse ! Instaurant et installant sur cette série fleuve les fondations du shônen d’action, ce manga fait date dans l’histoire du manga. Son dessin typique d’une époque n’a rien à envier aux canons actuels du genre. Certes ancien, le trait de Tetsuya Chiba est très énergique et vivant et a le mérite de s’affirmer et de se durcir au fil des volumes. L’aspect enfantin ou caricatural des débuts s’est progressivement effacé pour donner place à un dessin mature et puissant. On écrivait à la fin de notre première chronique qu’on était prêt à le suivre durant les 13 tomes de ce récit… Il est à présent difficile de le quitter !

Ashita No Joe © Asao Takamori, Tetsuya Chiba / Kodansha Ltd.

Achetez Ashita no Joe – Tomorrow’s Joe T13 sur Fnac.com
Achetez Ashita no Joe – Tomorrow’s Joe T13 sur Amazon.fr
Achetez Ashita no Joe – Tomorrow’s Joe T13 sur BDFugue.com

Commentaires

Publiez un commentaire