Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 22, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

BD numérique: Ave!Comics dévoile sa boutique en ligne

23 juin 2009 |

avecomics_boutique.jpgIl semble que le mouvement s’accélère. Après l’ouverture du service de BD à la demande de Digibidi hier, c’est au tour d’Ave!Comics de dévoiler son espace de vente de titres numériques. Une ouverture limitée mais qui laisse présager une belle émulation du côté de la bande dessinée sur écran pour les prochains mois.

Pour l’heure, seuls quelques heureux privilégiés ont accès à cette boutique en ligne. Ave!Comics attend en effet d’avoir plus de titres à disposition pour ouvrir son service de téléchargement de bandes dessinées au grand public. avecomics_billy_phone.jpg Et pour cause, une toute petite poignée d’albums seulement est proposée, issue du catalogue des éditeurs Akileos, Six pieds sous terre ou Epsilon BD notamment. Un peu faible pour la société montpelliéraine qui avait du bruit avec son Lucky Luke et ses Blondes pour iPhone, ainsi qu’avec les extraits des ouvrages en sélection à Angoulême. Toutefois, une vingtaine de titres des Humanoïdes Associés (L’Incal, les albums Lucha Libre, Megalex, Koma…) devraient être disponibles à l’ouverture officielle de la boutique, promise pour les prochaines semaines. Par ailleurs, Ave!Comics va proposer des BD en plusieurs langues; il y en a déjà une en espagnol par exemple.

La boutique se présente de manière classique et conviviale. Une fois inscrit, on choisit ses albums, on les ajoute au panier, on paie, et on y accède via son espace perso. Les prix: entre 0,79 € et 6,99 €, selon la pagination imagine-t-on, puisque celle-là n’est pas précisée. À la différence de Digibidi, Ave!Comics ne propose pas de location limitée dans le temps.

avecomics_louna.jpgMais il offre plusieurs façons de lire ses BD numériques. D’abord sur l’écran de son ordinateur, en ligne et sans téléchargement de logiciel. On peut alors faire du case à case ou lancer une lecture automatique, qui va zoomer et passer d’une case à l’autre dans un rythme tout à fait adapté. Il faut bien sûr s’habituer à cette lecture semi-passive et un peu mouvementée, mais – malgré parfois un temps de chargement bizarrement long – l’expérience n’est pas désagréable.

Ensuite, et c’est sans doute là que se démarque Ave!Comics, on peut lire ses BD sur son iPhone, pour peu qu’on en possède un (d’autres téléphones à grand écran pourront sans doute bientôt accueillir ces formats). Défilement case à case, avec zooms et mini-animations, le système est original et efficace. Toutefois, toutes les bandes dessinées – notamment celles avec de grandes cases panoramiques – ne semblent pas faites pour être découpées à la taille de l’écran du mobile d’Apple: les animations se font alors plus nombreuses pour naviguer dans la page et un effet de vertige pourra saisir le lecteur peu habitué…

Si l’on attend l’ouverture officielle de cette nouvelle boutique pour se faire une idée plus précise, on est encore plus impatients de découvrir les histoires spécialement créées pour écran. Car là, la bande dessinée numérique prendra tout son sens. Plusieurs sont déjà disponibles, comme celles de Paka. Mais c’est le projet de Lewis Trondheim qui fait le plus saliver: il a promis un strip par jour pendant un an, spécialement conçu pour les téléphones. À suivre de près donc.

Commentaires

Publiez un commentaire