Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Beaux livres pour Noël : Naoki Urasawa – L’air du temps

23 novembre 2012 |

Nouvelle étape dans notre sélection de livres pour Noël, avec un essai consacré à Naoki Urasawa, l’auteur de mangas fascinants comme 20th Century Boys, Monster ou Pluto.

urasawa-couvAprès Alan Moore, Grant Morrison ou Frank Miller (et bientôt Stan Lee et Will Eisner), Naoki Urasawa est le premier mangaka à se voir consacrer un opus de la collection Bibliothèque des miroirs-BD des Moutons électriques. Dans Naoki Urasawa – L’air du temps, l’auteur Alexis Orsini (étudiant en lettres, et fondateur et rédacteur en chef de La base secrète, LE site sur Naoki Urasawa et son œuvre en langue française depuis 2005), produit une monographie à la fois biographique, descriptive et analytique, bien documentée et construite.

La première partie, basée sur des ouvrages et des interviews japonaises de l’auteur, présente l’homme et sa carrière. Petit déjà, le garçon n’arrête jamais de dessiner. Tiraillé entre son amour du rock et de la bande dessinée, Naoki Urasawa remporte le prix Shôgakukan du meilleur jeune mangaka avec son récit Return (disponible dans Histoires courtes de Naoki Urasawa) en 1982, à l’âge de 22 ans. Le voilà lancé dans le milieu professionnel, dans lequel il n’est pas immédiatement à son aise. Puis il fait la rencontre, décisive, de Takashi Nagasaki. D’abord éditeur au sein de la rédaction de son magazine de prépublication, ce dernier devient rapidement éditeur indépendant, collaborateur artistique, puis est finalement crédité comme co-scénariste dans la dernière œuvre du maître, Billy Bat.

Suivent alors des chapitres plus analytiques sur les différents motifs chers à l’auteur. Tout d’abord l’humain, avec sa constante mise en avant d’enfants et de vieillards plus vivants que jamais : un héros du quotidien qui subit l’histoire autant qu’il en est la pièce maîtresse; le méchant énigmatique et charismatique… Viennent ensuite la musique, la bande dessinée, son attirance pour les grandes manipulations, la religion et un mélange savant entre réalité, passé, présent et futur, entre clins d’œil historiques et créations de toutes pièces. L’analyse continue en montrant l’importance et la présence quasi systématique du monde occidental dans les mangas d’Urasawa. Le livre aborde aussi l’influence du cinéma (surtout Alfred Hitchcock et Akira Kurosawa) dans sa mise en scène et ses scénarios. En conclusion, il se penche sur « l’empreinte de Tezuka », perceptible sur la totalité des œuvres du mangaka.

urasawa_pageVoici donc une dissection pertinente et claire de ses thèmes et références majeurs et récurrents. Ne manquent que l’étude de la narration, du découpage et de la mise en page de l’auteur. En effet, ses techniques narratives sont extrêmement rodées, éprouvées et efficaces. Le mangaka a notamment une manière bien à lui de présenter ses personnages, de mettre en scène ses histoires ou d’introduire de nouveaux éléments… Enfin, les lecteurs les plus curieux et les plus exigeants auraient certainement aimé découvrir la méthode de création de Naoki Urasawa : ses techniques de dessins, mais surtout ses brainstormings avec Takashi Nagasaki, sans doute aussi uniques qu’énigmatiques. Car rares sont les auteurs et éditeurs (même japonais) fonctionnant en binôme depuis tant d’années avec une telle réussite.

Richement illustré grâce à des planches, des cases et des illustrations noir et blanc de l’auteur, cet ouvrage nous en apprend beaucoup sur l’un des plus grands mangakas contemporains. Invité à Japan Expo 2012, son ouverture, sa bonne humeur et sa simplicité en auront étonné plus d’un. Lui qui se considère encore à des années lumières de son maître de toujours, Osamu Tezuka, partage avec lui la modestie, ses longues histoires populaires et l’amour de la narration graphique. Vous l’aurez compris, à l’image des livres Akira Toriyama – Le maître du manga, Osamu Tezuka – Le Dieu du manga ou Osamu Tezuka – Dissection d’un mythe, Naoki Urasawa – L’air du temps fait partie de ces ouvrages qui nous parlent avec brio de grands auteurs de bandes dessinées japonaises.

___________________________

Naoki Urasawa – L’air du temps.
Par Alexis Orsini.
Les Moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs-BD, 23 €, mai 2012.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

___________________________

urasawa_page1
urasawa_page1
urasawa_page1

Commentaires

Publiez un commentaire