Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Blood Alone #1-7 ***

2 août 2012 |

picto-critique-V3-3blood_alone_couvPar Masayuki Takano. Ki-oon, 7,65€, le 22 mars 2012.
7 volumes parus sur 8 – Série en cours au Japon.

Misaki est une vampire fluette au caractère réservé. Elle vit chez Kuroe, un jeune écrivain et magicien. Si ce dernier est de temps en temps amené à résoudre des affaires occultes ou affronter des créatures légendaires, c’est avant tout un homme calme et posé qui fait tout pour protéger la belle Misaki. Car bien que le fil de l’histoire se tisse sous un mode vampirique, cette œuvre dépasse largement les stéréotypes.

blood_alone_couv1Un changement d’éditeur japonais et une réédition plus tard, Blood Alone est de retour dans les librairies pour notre plus grand bonheur. Car cette série exquise et lente a l’avantage de se bonifier avec le temps. Chaque volume est d’une douceur et d’une justesse agréables. Les rapports ambigus entre les deux personnages principaux s’affirment, se construisent, entre pudeur et considération. On en apprend régulièrement plus sur ces deux êtres qui entretiennent une relation forte, entre amour et amitié.

Les planches noires et raffinées collent parfaitement à l’ambiance sereine de la série. L’histoire vampirique qui se construit en filigrane autour de Misaki et Kuroe est subtile et passionnante. Sans jamais jouer le jeu des confrontations grandiloquentes, ces intrigues ne sont pas que des prétextes, mais bien des moteurs du récit. Masayuki Takano s’en sert habilement pour bâtir une série sentimentale délicate.

BLOOD ALONE © Masayuki Takano / Kodansha Ltd.

Achetez Blood Alone T7 sur Fnac.com
Achetez Blood Alone T7 sur Amazon.fr
Achetez Blood Alone T7 sur BDFugue.com

Commentaires

  1. Une série très sympathique dans le genre. Le rythme assez lent de l’ensemble n’empêche pas de savourer l’ambiance très particulière de la série, véritable bouffée d’air, qui en effet ne fait jamais dans le grandiloquent.

  2. Une série très sympathique dans le genre. Le rythme assez lent de l’ensemble n’empêche pas de savourer l’ambiance très particulière de la série, véritable bouffée d’air, qui en effet ne fait jamais dans le grandiloquent.

Publiez un commentaire