Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 19, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Beaux livres pour Noël : spécial culture japonaise

18 décembre 2019 |

Après nos sélections humour et illustration, voici une sélection de jolis livres tournant autour de la culture japonaise : manga, anime, jeu vidéo, mais pas seulement !

Jojo s bizarre adventude Third Edition Mang’analyse

Les éditions Third ont publié cette année 4 ouvrages en relation avec les mangas, et pas n’importe lesquels, que des titres cultes : Saint Seiya, Akira, Berserk et Jojo’s Bizarre adventure. Si les deux premiers sont d’intéressantes lectures d’auteurs rodés à l’exercice, nous souhaitons attirer votre attention sur les deux derniers qui sont les plus poussés, passionnés et passionnants. Dans Berserk – À l’encre des ténèbres, Quentin Boëton (connu sur la toile sous le nom de « Alt 236″ où il sévit principalement sur sa chaîne Youtube) s’attache à décrypter à la loupe l’œuvre foisonnante de Kentarô Miura. Entre recherche artistique, analyse sémiotique et interprétation personnelle, l’auteur nous fait naviguer dans les méandres sombres de l’œuvre. Jojo’s Bizarre Adventure – Le diamant inclassable du manga est quant à lui écrit par Frederico Anzalone. Après officié des années pour BoDoï, il prête à présent sa plume pour le magazine ATOM et nous délivre ici tout son amour pour la série-fleuve d’Hirohiko Araki. En plus d’analyser l’œuvre, ses bases, ses inspirations et son influence, il reste totalement accessible et bourré d’informations captivantes. L’ouvrage préfacé par Takashi Miike (excusez du peu) est littéralement habité par l’univers de la série. Il se lit autant qu’il se vit : chaque chapitre est accompagné d’une playlist accompagnant judicieusement la lecture et est surtout manipulé par un « stand », super pouvoir qui jalonne toute la série.

Berserk – À l’encre des ténèbres. Par Quentin Boëton. Third éditions, 240 p., 24,90 €.

Jojo’s Bizarre Adventure – Le diamant inclassable. Par Frederico Anzalone. Third éditions, 328 p., 29,90 €.

JUMP L age d’or du manga

JUMP – L’âge d’or du manga

Qui ne connaît pas encore le Shonen Jump ? Magazine de manga le plus vendu de tous les temps et qui a vu passer des œuvres aussi cultes que Dragon Ball, Saint Seiya, Hokuto no Ken, Jojo’s Bizarre Adventure et plus récemment Naruto, One Piece, My Hero Academia ou The Promised Neverland… Porteur de valeurs indéboulonnables depuis ses débuts, l’hebdomadaire sait fédérer les jeunes et moins jeunes autour de mangas qui ont marqué leur temps. L’ouvrage écrit par Hiroki Gotô est certes sage et peu critique, car totalement officiel, mais il a le mérite de donner le point de vue fort intéressant d’un des rédacteurs en chef. Ça fourmille d’informations et d’anecdotes sur le Shonen Jump et les séries publiées entre 1986 et 1994 (« l’âge d’or » du magazine). On découvre des œuvres inédites en France, et l’envers du décor de la création du manga. De quoi faire plaisir à tout curieux de l’industrie de la BD japonaise. Bémol cependant, l’ouvrage manque de relecture et contient de nombreuses coquilles.

Par Hiroki Gotô. Kuropop, 338 p., 18,90 €.

JaporamaJaporama

Panorama culturel du Japon, ce beau livre cartonné est une invitation à la découverte et au voyage dans le Japon d’aujourd’hui. L’auteur y délivre de brèves informations sur ses fêtes, ses traditions, sa pop culture, son mode de vie, son histoire, ses usages ou le quotidien tokyoïte. Si les textes écrits par Marco Reggiani sont intéressants et vous apprendront plein de choses, l’ouvrage tient aussi tout son charme des dessins, simples et tout en rondeur. Sabrina Ferrero les habille de couleur pastel élégantes qui prennent tout l’espace de l’ouvrage et donnent réellement corps au propos. Un beau livre culturel qui offrira une entrée en matière accessible, pas prise de tête. Il devrait ravir tout aussi bien les petits que les plus grands et donnera assurément envie d’aller mettre les pieds au Pays du Soleil-Levant !

Par Marco Reggiani et Sabrina Ferrero. Casterman, 224 p., 19,95 €.

Reves de Japon

Rêves de Japon

Concocté par un duo de dessinateurs, auteurs et concepteurs de jeux vidéo français passionnés par le Japon, ce livre est à mi-chemin entre l’artbook et la déclaration d’amour envers le pays. On doit déjà à l’Atelier Sentô la belle BD Onibi – Carnets du Japon invisible qui était un entre-deux charmant entre le carnet de voyage et le monde fantasmatique japonais. Dans Rêves de Japon, leurs dessins soignés aux aquarelles joliment colorées font mouche et ont un charme proche de celui des Kerascoët. On ressent dans chacune des illustrations et photos un amour sincère pour la vraie vie profonde du Japon. Pas celle, très urbaine, que l’on nous montre très souvent dans les magazines et reportages, ni celle portée par la pop culture. Vous serez ainsi transportés entre l’art, les poupées ningyo, les paysages ruraux de Niigata, les yokaï, les temples et les fêtes qui parsèment la vie quotidienne nippone. Notez que cet ouvrage est trilingue (français, japonais et anglais) et pourrait donc faire un beau cadeau à vos amis étrangers.

Par Cécile Brun et Olivier Pichard (Atelier Sentô). Omaké books, 217 p., 25 €.

L Art de Street Fighter

L’Art de Street Fighter

Avec son emblématique personnage Chun-Li en couverture, son grand, épais et dense format cartonné et sa jaquette, L’Art de Street Fighter sait attirer l’œil en librairie. Cet artbook montre la richesse de l’un des jeux de combat les plus cultes et imposants du jeu vidéo. Après un premier numéro sorti en 1987, la saga de plus de 30 ans est toujours vivante et se dévoile ici sous toutes les coutures. Les nombreux illustrateurs qui se sont succédé étalent un nombre impressionnant d’illustrations créées pour le jeu, mais aussi de multiples supports et dérivés. S’accumulent ainsi une multitude de grands formats, dessins de personnages en pieds, crayonnés et autres archives. Des interviews de personnes clés de la saga viennent apporter un éclairage appréciable à ce monument vidéoludique. Attention cependant, les presbytes devront chausser leurs meilleures lunettes pour pouvoir les lire, tout comme les nombreuses notes qui parsèment l’ouvrage.

Mana Books, 448 p., 39,90 €.

Publiez un commentaire