Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

11 Comments

Bowen #1 °

12 août 2011 |

bowen_couvnonPar Gil Formosa et Benjamin Rivière. Glénat, 13,50 , mai 2011.

1956, l’Amérique jongle avec la peur des communistes, la crainte des extraterrestres et la course à l’espace. Au coeur de la fameuse et mystérieuse zone 51, des pilotes d’essai testent de nouveaux appareils, censés donner un avantage décisif à l’Oncle Sam dans sa guerre froide et technologique avec Moscou. Parmi eux, les têtes brûlées Bowen et Cox, prêts à tout pour être les premiers hommes à quitter l’atmosphère terrestre. bowen_imageMais c’est sans compter sur des secrets, des trahisons, de belles espionnes, un scientifique fou et un passé obscur…

Testostérone exacerbée, jolies créatures et belles carlingues sont au rendez-vous de ce premier tome au scénario tout bonnement ahurissant. Caricature de BD de genre (violence + sexe + technologie), Bowen ne semble jamais prendre de recul par rapport à un sujet bien banal. Au contraire, il fonce tête baissée dans une intrigue aux rebondissements à mourir de rire (pour peu qu’on ait le courage de dépasser la moitié de l’album) et offre une mise en scène extrêmement datée. Quant aux personnages ils vont bien au-delà du simple archétype, vides marionnettes aux physique et tics vus dix mille fois (le général et son gros cigare, la blonde perverse, la gentille brune – deux bombes en uniforme, évidemment). Les dialogues sont à l’avenant, qui enchaînent à l’envie les sentences définitives, les insultes de bas étage et les rires sardoniques. L’ensemble est tellement énorme qu’on cherche sans arrêt le second degré, sans hélas jamais le trouver. Alors, bien sûr, les avions son drôlement bien dessinés. Mais à qui cela peut-il suffire ?

Achetez Bowen T1 sur Fnac.com
Achetez Bowen T1 sur Amazon.fr

Commentaires

  1. shrimptump

    Excellent premier album !
    Le scénario est des plus passionnants mélangeant habilement espionnage militaire sur fond de Guerre froide au beau milieu de la fameuse et mystérieuse Zone 51, et problèmes affectifs des 4 personnages principaux. Cette histoire est en tout point original et offre de grandes possibilités de rebondissement que l’auteur utilise avec beaucoup de justesse pour poser la question principale: qui est réellement le Sergent-major Bowen ?
    Les avions sont magnifiquement peints, et semble-t-il, parfaitement documentés aux vues des remerciements que l’auteur faits aux pilotes de chasse qui ont contribué à cet album.
    Les dialogues sont percutants et sonnent justes ce qui donne beaucoup d’épaisseurs aux personnages auxquels ont s’attachent rapidement.
    Les dessins sont superbes et précis et parfaitement mis en valeur par une mise en scène nerveuse et originale. Mention spécial pour les scènes d’avion-fusées. Le tout dans une ambiance couleur qui donne un ton juste à cette aventure.
    La fin nous permet d’entrevoir un second album plein de révélations et rebondissements, album que j’attends donc avec impatience.

  2. shrimptump

    Excellent premier album !
    Le scénario est des plus passionnants mélangeant habilement espionnage militaire sur fond de Guerre froide au beau milieu de la fameuse et mystérieuse Zone 51, et problèmes affectifs des 4 personnages principaux. Cette histoire est en tout point original et offre de grandes possibilités de rebondissement que l’auteur utilise avec beaucoup de justesse pour poser la question principale: qui est réellement le Sergent-major Bowen ?
    Les avions sont magnifiquement peints, et semble-t-il, parfaitement documentés aux vues des remerciements que l’auteur faits aux pilotes de chasse qui ont contribué à cet album.
    Les dialogues sont percutants et sonnent justes ce qui donne beaucoup d’épaisseurs aux personnages auxquels ont s’attachent rapidement.
    Les dessins sont superbes et précis et parfaitement mis en valeur par une mise en scène nerveuse et originale. Mention spécial pour les scènes d’avion-fusées. Le tout dans une ambiance couleur qui donne un ton juste à cette aventure.
    La fin nous permet d’entrevoir un second album plein de révélations et rebondissements, album que j’attends donc avec impatience.

  3. shrimptump

    Excellent premier album !
    Le scénario est des plus passionnants mélangeant habilement espionnage militaire sur fond de Guerre froide au beau milieu de la fameuse et mystérieuse Zone 51, et problèmes affectifs des 4 personnages principaux. Cette histoire est en tout point original et offre de grandes possibilités de rebondissement que l’auteur utilise avec beaucoup de justesse pour poser la question principale: qui est réellement le Sergent-major Bowen ?
    Les avions sont magnifiquement peints, et semble-t-il, parfaitement documentés aux vues des remerciements que l’auteur faits aux pilotes de chasse qui ont contribué à cet album.
    Les dialogues sont percutants et sonnent justes ce qui donne beaucoup d’épaisseurs aux personnages auxquels ont s’attachent rapidement.
    Les dessins sont superbes et précis et parfaitement mis en valeur par une mise en scène nerveuse et originale. Mention spécial pour les scènes d’avion-fusées. Le tout dans une ambiance couleur qui donne un ton juste à cette aventure.
    La fin nous permet d’entrevoir un second album plein de révélations et rebondissements, album que j’attends donc avec impatience.

  4. Sébastien

    Un premier tome nerveux et d’une efficacité redoutable. Des dessins de grande qualité et une mise en scène dynamique dévoilent une aventure pleine de suspens qui nous laisse présager d’inattendus résolutions.
    Quant aux personnages, ils sont bien loin des clichés du genre quand on lit entre les lignes, on sent bien que tout n’est pas aussi évident que l’auteur voudrait nous le faire croire. Du beau travail.

  5. Sébastien

    Un premier tome nerveux et d’une efficacité redoutable. Des dessins de grande qualité et une mise en scène dynamique dévoilent une aventure pleine de suspens qui nous laisse présager d’inattendus résolutions.
    Quant aux personnages, ils sont bien loin des clichés du genre quand on lit entre les lignes, on sent bien que tout n’est pas aussi évident que l’auteur voudrait nous le faire croire. Du beau travail.

  6. Sébastien

    Un premier tome nerveux et d’une efficacité redoutable. Des dessins de grande qualité et une mise en scène dynamique dévoilent une aventure pleine de suspens qui nous laisse présager d’inattendus résolutions.
    Quant aux personnages, ils sont bien loin des clichés du genre quand on lit entre les lignes, on sent bien que tout n’est pas aussi évident que l’auteur voudrait nous le faire croire. Du beau travail.

  7. Sylvain

    Cette histoire raconte de façon trépidante l’amitié et la rivalité entre deux pilotes d’essai qui se tirent la bourre pour être le meilleur, au beau milieu du conflit entre Soviétiques et Américains pour la conquête de l’espace.
    Mais les choses ne sont pas aussi simple, un grain de sable vient tout remettre en question. Entre espionnage, suspens, trahisons et suspicions sur d’éventuels Aliens, on ne lâche pas cet album des mains. Finalement, tous les personnages sont-ils vraiment ce qu’ils disent être ?

  8. Sylvain

    Cette histoire raconte de façon trépidante l’amitié et la rivalité entre deux pilotes d’essai qui se tirent la bourre pour être le meilleur, au beau milieu du conflit entre Soviétiques et Américains pour la conquête de l’espace.
    Mais les choses ne sont pas aussi simple, un grain de sable vient tout remettre en question. Entre espionnage, suspens, trahisons et suspicions sur d’éventuels Aliens, on ne lâche pas cet album des mains. Finalement, tous les personnages sont-ils vraiment ce qu’ils disent être ?

  9. François Pincemi

    Une critique plutôt dure de Bodoï, mais trois fans admiratifs et enthousiastes, c’est déjà ça. Qui est editeur, dessinateur ou scénariste?

  10. François Pincemi

    Une critique plutôt dure de Bodoï, mais trois fans admiratifs et enthousiastes, c’est déjà ça. Qui est editeur, dessinateur ou scénariste?

  11. François Pincemi

    Une critique plutôt dure de Bodoï, mais trois fans admiratifs et enthousiastes, c’est déjà ça. Qui est editeur, dessinateur ou scénariste?

Publiez un commentaire