Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

6 Comments

Carnaval #1 **

20 décembre 2010 |

carnaval_couvpasmalPar Akalikoushin. Manolosanctis, 16,50 €, le 4 novembre 2010.

Un homme à l’inquiétant masque de lapin noir revient sur son île antillaise natale, après dix ans d’absence. Il vient soi-disant en tant qu’architecte, pour s’occuper d’une vieille église. Mais ses motivations semblent autres… En arpentant les rues qui se préparent au carnaval, il se souvient de sa jeunesse et des raisons de son départ, alors que son peuple luttait pour l’indépendance et pour le respect de ses droits…

carnaval_imageS’inspirant d’événements réels qui ont marqué la Guadeloupe dans les années 60, Akalikoushine, dont c’est le premier album, compose un récit à tiroirs qui devrait s’étendre sur quatre tomes. On se perd un peu dans les flash-backs et les scènes à connotation fantastique (Alice au pays des merveilles et le réalisme magique sud-américain ne sont pas très loin), notamment en raison de choix chromatiques relativement uniformes. En effet, l’impressionnant dessin est souvent saturé d’eau: la technique aquarellée est superbe mais n’aide pas toujours à lisibilité, surtout d’une histoire qui révèle ses secrets au travers d’allers-retours temporels successifs. Malgré cela et quelques petits défauts de mise en place, on sent un grand potentiel dans ce jeune auteur de 29 ans, révélé par la plateforme communautaire Manolosanctis. À suivre de près, donc.

bouton_nbd
Achetez Carnaval T1 sur Fnac.com
Achetez Carnaval T1 sur Amazon.fr

Lisez cette bd gratuitement sur manolosanctis

Commentaires

  1. Fred

    N’importe quoi les dessins, des gribouillis d’étudiant aux beaux arts illisibles. La BD c’est de la narration, si on comprend pas ce qui se passe dans les cases, ça ne sert à rien.

  2. Fred

    N’importe quoi les dessins, des gribouillis d’étudiant aux beaux arts illisibles. La BD c’est de la narration, si on comprend pas ce qui se passe dans les cases, ça ne sert à rien.

  3. J’ai l’impression qu’à chaque fois que je poste un commentaire sur ce site, c’est pour défendre un graphisme original contre des commentateurs agressifs qui s’énervent que ce ne soit pas dessiné comme Largo Winch.

    Pourquoi condamner la BD à n’être que de la narration ? Pourquoi ne serait-ce toujours que du roman de gare ? De nombreux auteurs s’évertuent à faire de la poésie, sans se soucier d’une histoire à raconter, en se contentant de faire traverser des émotions. N’est-ce pas un projet artistique valide ?

    Tous les gouts sont dans la nature, et les vôtres sont aussi défendables que ceux d’un autre, mais à titre personnel, je suis triste que les traditionalistes dans votre genre soient majoritaires, et étranglent financièrement les tentatives qui sortent de l’ordinaire.

  4. J’ai l’impression qu’à chaque fois que je poste un commentaire sur ce site, c’est pour défendre un graphisme original contre des commentateurs agressifs qui s’énervent que ce ne soit pas dessiné comme Largo Winch.

    Pourquoi condamner la BD à n’être que de la narration ? Pourquoi ne serait-ce toujours que du roman de gare ? De nombreux auteurs s’évertuent à faire de la poésie, sans se soucier d’une histoire à raconter, en se contentant de faire traverser des émotions. N’est-ce pas un projet artistique valide ?

    Tous les gouts sont dans la nature, et les vôtres sont aussi défendables que ceux d’un autre, mais à titre personnel, je suis triste que les traditionalistes dans votre genre soient majoritaires, et étranglent financièrement les tentatives qui sortent de l’ordinaire.

Publiez un commentaire